Plan general : famous jews

EZER WEIZMAN


E. WEIZMAN
President











par Jean-Marie Allafor
un-echo-israel


Commandant en chef de l’aviation israélienne, ministre de la Défense et septième président de l’Etat d’Israël.

Ezer Weizman, neveu de Haim Weizmann, premier président de l’Etat d’Israël, est né le 15 juin 1924. Il rejoint l’Armée Britannique en 1942, afin de contribuer à l’effort de guerre britannique contre les Nazis. Pilote dans la Royal Air Force, il effectue ses premiers combats en Inde. Puis il rejoint l’Irgoun en 1946, après la démobilisation. En 1948, il est pilote de chasse pour le compte de la Haganah. Pendant la guerre d’Indépendance, il ramène en Israël de vieux Messerschmidt allemands fournis par l’armée Tchécoslovaque. Il est considéré comme l’un des meilleurs pilotes de son temps.
Weizman devient officier de l’armée de l’air israélienne, puis de 1958 à 1966, il est nommé commandant en chef de l’armée de l’air. Sa contribution à la victoire lors de la Guerre des six jours est essentielle, en temps que chef des opérations de l’armée de l’air et vice-chef d’Etat major. Il quitte l’armée en 1969, mais reste un pilote émérite - il conserve d’ailleurs un exemplaire d’un Spitfire anglais, qu’il continuera à piloter.

Il rejoint alors le parti Gahal, qui deviendra plus tard le Likoud, et est nommé ministre des Transports dans le gouvernement de Levi Eshkol. Chef du Comité Exécutif du Hérout (composante majoritaire du Likoud lors de sa création en 1973) en 1970, il est alors nommé ministre de la Défense parMenahem Begin en 1977. Il dirigera avec succès l’opération Litani. Suite à un désaccord avec le Premier ministre, Ariel Sharon le remplace au ministère de la Défense.

Il se distinguera sur deux plans : d’abord sur le lancement du projet Lavi, avion de chasse israelien, dont la conception devra être abandonnées du fait des pressions américaines puis sur l’accord de paix entre Israël et l’Egypte, qui le fera peu à peu être qualifié de colombe par son propre camp. Il démissionne du gouvernement Begin en 1980.

Il quitte la vie politique pour peu de temps et se lance dans les affaires de 1980 à 1984. En 1984, il fonde son propre parti, Yahad ("Ensemble") et participe au gouvernement d’union nationale Travailliste - Likoud sous Shimon Pérès et Ytzhak Shamir en tant que ministre sans portefeuille. Il travaille alors notamment sur les dossiers du redéploiement de l’armée israélienne au Liban et de l’intégration des Arabes israéliens. Après avoir dissout le parti Yahad, il rejoint, en 1988, les rangs des Travaillistes et devient ministre des Sciences et du Développement jusqu’au moment où les Travaillistes quittent le gouvernement en 1990.

En 1993, Ezer Weizman est élu président d’Israël. Son mandat se caractérise par un franc-parler peu habituel pour un président de l’Etat. Il est le premier président à visiter systématiquement toutes les familles victimes du terrorisme. Critiquant ouvertement la politique de Binyamin Netanyahuqui traîne du pied pour faire avancer le processus de paix, Il s’implique directement et n’hésite pas à inviter Yasser Arafat en visite privée dans sa maison de Césarée.
Impliqué dans un scandale de financement illicite de sa campagne électorale, Weizman annonce à la fin mai 2000 qu’il se retire de la présidence de l’Etat dans les six semaines.
Il décède le 24 avril 2005 dans sa villa de Césarée et enterré à Or Akiva.



Aucun commentaire:

Messages les plus consultés

BIOGRAPHIE PORTRAIT POETE BIO TEXTE RADIO MON JARDIN POEZIBAO PRESENTATION ACTUALITE "Etre poete pour que vivent les hommes...
  • MOPSIK CABALE verdier ETUDE LETTRE SUR LA SAINTETE LES PORTES CABALE Joseph Gikatila. Cabaliste castillan né à Medinaceli en 124...
  • HOMMAGE SCOUT INA ORT MARSEILLE Face a toutes les offenses face a toutes les humiliations face a toutes les abominations j'ai su c...
  • BIO Aaron Aaronsohn est un scientifique, un explorateur, un homme d'affaires et un homme politique, né en 1876 à Bacau en Roum...
  •