Plan general : famous jews

MARCEL MARCEAU


M. MARCEAU
MIME
ECOLE
INTERVIEW
BIOGRAPHIE
ARTICLE
BIP
ACADEMIE
PRAGUE
ECOUTER



Il est mort le mime Marceau. Celui qui a fait rire et pleurer trois générations de spectateurs s’est éteint le 22 septembre 2007 à l’âge de 84 ans à son domicile parisien des suites d'une longue maladie.

Marceau le Juif, ou du maquis aux planches de Broadway.

Né le 22 mars 1923 à Strasbourg, Marcel Mangel de son vrai nom est devenu célèbre avec son personnage de Bip.

Apparu en mars 1947, Bip est un clown blanc poétique coiffé d'un haut-de-forme orné d'une fleur rouge et vêtu d'un maillot rayé et d'un gilet à gros boutons.

Mais l’histoire de Marceau ne commence pas avec Bip, elle prend racine en plein cœur de l’histoire tragique européenne, le 1er septembre 1939. La famille Mangel habitait alors la ville de Strasbourg et fuyant l’avancée allemande, la famille de Marcel se réfugie en zone libre en Dordogne.

En 1943, après un bref passage par l’Ecole des arts décoratifs de Limoges, Marcel Mangel s’engage dans la Résistance en cachant le fait qu’il est juif.

Sa formation artistique le conduit à la tâche de faussaire: il fabrique de faux laissez-passer pour ses camarades et aide à les faire passer en Europe du Sud. Inquiété par la Gestapo, son réseau de la Résistance le met en sécurité à la Maison de Sèvres où il apprend l'art du «statuaire mobile» aux côtés de Charles Dullin de Barrault et d’Étienne Decroux.

Mangel le Résistant devient alors Marceau le mime, pour un temps seulement puisqu’il rejoint la 1ère Armée du maréchal Delattre de Tassigny et œuvre à la libération de la France.

Aux sortirs de la guerre, Mangel dont le père à péri dans les chambres à gaz d’Auschwitz, troque l’uniforme pour le costume… le costume de clown.

En 1946, Marcel intègre la compagnie de Jean-Louis Barrault et Madeleine Renault. pour y inventer le personnage de Bip, Pierrot lunaire, « hurluberlu blafard » à la peau blanche, la bouche rouge et les yeux gommés de noir. En partie inspiré de l’œuvre de Charlie Chaplin, de Buster Keaton et d’Harpo Marx, Bip lui permet d'explorer ses émotions au plus profond de son être.

Et c’est en 1949 que Marceau crée sa propre compagnie, la Compagnie Marcel Marceau. Seule troupe de mime au monde dans les années 1950 et 1960, la compagnie Marcel Marceau a joué sur les plus grandes scènes parisiennes et parcouru avec le même succès le reste de la France et le monde.

De 1969 à 1971, Marceau avait animé l'école internationale de mime, puis créé l'école internationale de mimodrame de Paris, en 1978.

En 1991, il est élu membre de l'Académie des Beaux-Arts, section des membres libres avant d’être nommé ambassadeur de bonne volonté pour le troisième âge par l'ONU en 2002.

Le mime Marceau a formé et inspiré de nombreux disciples à travers le monde et notamment en Israël où sa cousine germaine réside et se trouve être la mère de l’une des plus importantes chanteuses israéliennes, Yardenna Harazy.

Le mime israélien Hanoch Rosen mais surtout l’immense acteur Shaiké Ofir ont tous deux été les élèves du Mime Marceau à Paris.

A l’âge de 84 ans, le maître de la gestuelle dramatique s’est éteint emportant avec lui ses personnages qui ont fait rire mais également pleurer bon nombre d’entre nous.

Nous vous disons merci, Marcel Mangel.

Beni Issembert

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés