Plan general : famous jews

I.PERLMAN


I.PERLMAN
ISRAEL
DISCOGRAPHIE
ECOUTER
QUIZ
AUDIO
EXTRAIT




Superstar incontestée du violon, Itzhak Perlman jouit d’un statut rarement accordé aux interprètes de musique classique. Les mélomanes du monde entier apprécient non seulement son talent et son enthousiasme communicatif, mais aussi son charme et ses qualités humaines. En décembre 2003 le John F Kennedy Center for the Performing Arts l'a distingué pour sa contribution exceptionnelle à la vie culturelle des Etats-Unis.

Né en Israël en 1945, Itzhak Perlman commence ses études à l’Académie de musique de Tel Aviv. A l'occasion d'un voyage à New York en 1958, il passe à la télévision dans le « Ed Sullivan Show » et se retrouve d'un coup sur le devant de la scène internationale. Il entre à la Julliard School dans la classe d'Ivan Galamian et Dorothy DeLay, remporte le prestigieux concours Leventritt en 1964, et joue depuis avec les orchestres et dans les festivals les plus renommés.

Ces10 dernières années, Itzhak Perlman s'est lancé dans la direction d’orchestre et a brillé à la tête du New York Philharmonic, du Chicago Symphony, du Philadelphia Orchestra, du Boston Symphony, du National Symphony, du Los Angeles Philharmonic et du St Paul Chamber Orchestra, ainsi que des orchestres symphoniques de San Francisco, Dallas, Houston, Pittsburgh, Seattle, Montréal et Toronto.

Il a participé aux festivals internationaux de Ravinia (Chicago) et OK Mozart (Bartlesville), et conseillé puis dirigé le Saint Louis Symphony de 2002 à 2004. L’été 2005, il dirige le Philadelphia Orchestra et le Chicago Symphony. La saison 2005-2006 le voit à la tête du New York Philharmonic, du Seattle Symphony et du Detroit Symphony. A l’étranger, il dirige le Philharmonique de Berlin, le Concertgebouw, le London Philharmonic, le Chamber English Orchestra, le Tonhalle Orchestra et le Philharmonique d’Israël.

En soliste il continue à se produire dans les principales capitales du monde. En 2005-2006, il est aux côtés du Detroit Symphony, du Chicago Symphony et du National Symphony, ainsi qu’en duo avec Pinchas Zukerman à New York, Chicago, Boston, Washington DC, Philadelphie, Cleveland et Miami.

Très présent à la télévision, Itzhak Perlman a reçu quatre Emmy Awards, notamment, tout récemment, pour un documentaire de la chaîne PBS (Public Broadcasting Service) consacré à son travail de professeur et de chef d’orchestre. En juillet 2004, PBS a réalisé un documentaire sur sa visite à Shangaï où on assiste à une rencontre entre jeunes musiciens américains et chinois, suivie d'un concert donné par un millier de violonistes dirigés par Perlman et diffusé dans la Chine entière. Son troisième Emmy Award est un hommage à son attachement à la musique Kletzmer : c'est un documentaire tourné en Pologne - In the Fiddler’s House - qui le met en scène avec les quatre meilleurs ensembles de Kletzmer du monde.

Itzhak Perlman participe à de très nombreux spectacles à la télévision américaine, comme présentateur et comme invité. En mars 2001, pour la 73ème édition des Academy Awards et devant des centaines de millions de téléspectateurs, il joue avec le violoncelliste Yo Yo Ma des extraits des cinq films sélectionnés dans la catégorie « Meilleure musique de film ». L'un de ses hauts faits, dit-il, est sa collaboration avec le compositeur de musiques de film John Williams pour La Liste de Schindler de Steven Spielberg, dans lequel il interprète la partie solo. C'est à lui aussi que revient la partition écrite par Tan Dun pour le film Hero de Zhang Yimou

Les enregistrements d’Itzhak Perlman comptent régulièrement parmi les meilleures ventes de leur catégorie et ont été distingués par 15 Grammy Awards. Le plus récent a été attribué à The American Album, avec le Boston Symphony Orchestra et Seiji Ozawa. De ses deux derniers disques, l'un est entièrement consacré à Mozart. (EMI) - avec l’Orchestre philharmonique de Berlin, il y est à la fois soliste et chef ; pour l'autre, chez Deutsche Grammophon, il dirige le Philharmonique d’Israël.

Depuis longtemps Itzhak Perlman est très proche du Philharmonique d'Israël, celui de sa terre natale et avec lequel il a beaucoup voyagé. En novembre 1987, il se joint à lui pour des concerts historiques donnés à Varsovie et Budapest, une première pour eux dans des pays du bloc soviétique. Sur cette lancée, en avril et mai 1990, il est du premier concert jamais donné par ce même orchestre à Moscou et Leningrad, où il est acclamé par le public venu en nombre. La tournée a été filmée par la chaîne PBS pour le documentaire Perlman in Russia, salué par un Emmy Award. En décembre 1994, il s’est à nouveau joint à lui pour sa toute première tournée en Chine et en Inde.

Depuis une dizaine d'années, Itzhak Perlman se consacre plus largement aux activités éducatives. Il enseigne tout l’été dans le cadre du Perlman Music Program, et il est titulaire d'une chaire à la Juilliard School.

De très nombreuses publications et institutions ont rendu hommage à la place unique
qu’il occupe dans l'esprit artistique et humaniste de son temps. Les universités de Harvard, Yale, Brandeis, Roosevelt, Yeshiva & Hebrew sont parmi les institutions qui l’ont honoré. Il a été fait docteur Honoris Causa à l’occasion du centenaire de la Julliard School, en mai 2005. Le président Reagan lui a décerné en 1986 la Medal of Liberty , et le président Clinton, la National Medal of Arts en décembre 2000. Ses apparitions dans les salles de concert ou devant les caméras, ainsi que ses interventions privées en faveur des personnes handicapées, rappellent qu'il y a là une cause à laquelle il est particulièrement attaché. perlman-paris

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés

BIOGRAPHIE PORTRAIT POETE BIO TEXTE RADIO MON JARDIN POEZIBAO PRESENTATION ACTUALITE "Etre poete pour que vivent les hommes...
  • LE PRINCE ETUDE MEZOUZA EMBRYON SAGE "Rabbi disait : Quel est le droit chemin que l’homme doit choisir ? Tout chemin dont pe...
  • GOLEM NEHER KABBALA CYBERNETIQUE AV ETUDE KOUNTRASS PRAGUE CREATURE HISTOIRE ETINCELLES CORPS RODOLPHE II La statue du Maha...
  •