Plan general : famous jews

ROBERT BARANY

PRIX NOBEL 1914
BIO
PORTRAIT


Robert Bárány (1876-1936),
Prix Nobel de physiologie-médecine en 1914 pour «ses travaux relatifs à la physiologie et à la pathologie de l’appareil vestibulaire (organe de l’équilibration) ».

Robert Bárány a poursuivi ses études médicales à l’Université de Vienne. Il s’est spécialisé en maladies internes et en neuropsychiatrie à des universités allemandes avant d’entamer une carrière de praticien dans une clinique d’otologie viennoise. Ce sont ses examens cliniques et expérimentaux commencés là-bas qui ont servi de base à ses recherches ultérieures lui valant finalement le prix Nobel.
Une simple expérience clinique a, en effet, attiré son attention sur l’organe d’équilibration logé dans l’oreille interne. Lorsqu’il effectuait des rinçages d’oreilles, ses patients étaient souvent pris de vertige. Il est apparu que le vertige était en relation avec la température de l’eau utilisée. Tiède, elle ne provoquait pas de vertige, tandis que froide ou trop chaude elle pouvait le faire. C’est la température moyenne de 37 oC de la lymphe circulant dans les canaux de l’oreille interne qui expliquait ce phénomène. Sous l’effet d’un quelconque changement de température,plus froide ou plus chaude, ce liquide remplit des canaux différents et provoque ainsi une sensation de vertige. En fait c’est notre perception relative à la position de notre corps qui est troublée et ce trouble se signale par la vibration des globes oculaires (nystagmus).
Ce phénomène correspond à un mécanisme de réflexe physiologique,appelé réaction calorique de Bárány. Son absence est pathologique, car elle indique la propagation des processus maladifs (surtout les inflammations) de l’oreille vers les canaux semi-circulaires.Le processus physiologique est également en lien avec les symptoˆmes du mal de mer.
Toute l’activité de Bárány s’est en fait déroulée à la lisière de l’otologie et de la neurologie. Il y avait plusieurs médecins parmi ses descendants. L’un de ses petits-fils,Anders Bárány, a choisi la carrière de physicien et, en tant que secrétaire du Comité Nobel de physique, il a participé à l’attribution de nombreuses
distinctions.
mfa gov hu

Il a servi comme chirurgien civil dans l'armée autrichienne pendant la Première Guerre mondiale et fut capturé par les Russes. Lorsqu'on lui attribua son Prix Nobel de médecine en 1914, il était prisonnier de guerre. Il fut libéré en 1916 après des négociations diplomatiques menées par le Prince Carl de Suède et la Croix-Rouge. Il put alors participer à la cérémonie de remise du prix Nobel en 1916. De 1917 à sa mort, il fut professeur à l'université d'Uppsala

Dans les dernières années de sa vie, il s’intéresse beaucoup au problème de la Palestine et il lègue sa bibliothèque à la Librairie Nationale de Jérusalem.

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés