Plan general : famous jews

YOSSEF-HAIM BRENER



PORTRAIT
DOSSIER
POESIE


Un poète engagé
(1881-1921)
Yossef-Haïm Brener est l’un des plus grands poètes hébreu
contemporain.
Immigré en Israël en 1909, il compte parmi les pionniers des
ouvriers juifs de Palestine du nouveau Yishouv.


Un engagement pour la cause sioniste
Brener naît en Ukraine dans une famille religieuse en 1881 et sert durant trois années dans l'armée russe. De ses écrits ressortent principalement les cicatrices et les blessures d'un peuple privé de patrie, vivant en diaspora, habitué aux souffrances et aux défis.
Yossef-Haïm Brener s'engage pour la cause sioniste, adhérant au parti de Poale Zion. Son oeuvre entamée en Europe, puis à Londres se poursuit en Palestine où il émigre en 1909.
Père d’une certaine modernité israélienne, celle du désenchantement, il est le premier, tout en y adhérant, à ne pas être dupe de l’utopie sioniste. Et dans le même temps, il fait une analyse tout aussi impitoyable du juif humilié et décadent qui vit en Russie.
Un discours prophétique
Son discours s'avèrera terriblement prophétique, lorsque, stigmatisant le désintérêt des juifs occidentaux vis-à-vis de la communauté de Russie, la plus nombreuse et la plus exposée aux pogroms, il écrit:
"Ô honte et turpitude ! Ce souci pour les Juifs d'Amérique à l'heure où la vie de six millions de nos frères ne tient qu'à un fil ! A l'heure où une communauté deux fois plus nombreuse que celle de la sortie d'Egypte est à la merci des bêtes sanguinaires et menacée d'anéantissement ! Comment peut-on, face à de telles menaces, parler encore des "conditions favorables au développement du judaïsme ?" […]
Je ne considère la question juive ni comme une question sociale ni comme une question
religieuse, quel que soit d'ailleurs l'aspect particulier sous lequel elle se présente suivant les temps et les lieux. C'est une question nationale." (Longue missive, 1904)
Un riche héritage
En Palestine, Brener devient le modèle idéologique de la seconde vague d'alya ainsi que celui des jeunes écrivains de langue hébraïque. Il enseigne alors à l’école Hertzliya. Yossef-Haïm Brener est assassiné au cours des manifestations arabe de 1921.akadem

Il commença par travailler dans l’édition du journal Bund à Homel en 1898. Ses premiers articles évoquant la pauvreté des juifs russes furent publiés en 1900. Peu de temps après, ses romans lui valurent une grande réputation. Entre 1903 et 1907, il vécut à Londres où il fonda la revue mensuelle hébraïque HaMéorer ("Le Réveil"). C’est en 1909 qu’il s’installa définitivement en Palestine. En plus de ses œuvres littéraires, Brenner devint un maître à penser du mouvement ouvrier juif. Il enseigna également au lycée d’enseignement secondaire à Hertzlia, il publia plusieurs essais et traduisit des œuvres classiques du monde entier en hébreu. En 1919, il édita Ha’Adama, la revue mensuelle du Parti Ouvrier Ahdouth Ha’Avoda.

Givat Brener (גבעת ברנר), situé au Sud de Rehovot, est le plus grand des kibboutzim d'Israël.

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés