Plan general : famous jews

P. ROTH


ROMAN
CITATIONS
TEXTE
SITE
PORTRAIT
ARCHIVE
ENTRETIEN
COMPLOT
LA TACHE
BIOGRAPHIE
BIBLIOGRAPHIE
ECOUTER
ETUDE
PORTNOY

Philip Roth est né à Newark, une ville portuaire proche de Manhattan dans le New Jersey, le 19 mars 1933. Il évolue dans la classe moyenne de cette banlieue new-yorkaise, un décor qui reviendra amplement dans ses futurs récits. Il étudie la littérature à l'Université de Bucknell, puis de Chicago. 1959 est une année importante pour l'auteur : personnellement d'une part puisqu'il épouse sa compagne de l'époque, Margaret Martinson ; et professionnellement d'autre part avec la publication aux Etats-Unis de son premier recueil de nouvelles, Good bye Colombus, qui lui permet de remporter le National Book Award. Son mariage se soldera malheureusement par un désastre, et les deux époux se séparent en 1963.

Afin de mieux dénoncer les errances de la société américaine, Philip Roth se créé un double littéraire, le fameux Nathan Zuckermann, un juif américain amateur de belles femmes... On retrouve Nathan Zuckermann dans L’Ecrivain des Ombres (1981), Zuckerman délivré (1982), La Leçon d’anatomie (1985), La Contrevie (1989), Pastorale Américaine (1999). Nathan Zuckermann est également l'un des héros de La Tâche, un best-seller en France lauréat du Prix Medicis étranger 2002, mais également porté à l'écran l'année suivante par Robert Benton avec Nicole Kidman, Anthony Hopkins et Gary Sinise dans les rôles principaux.

Philip Roth écrit aussi bien des nouvelles que des romans, mais ses écrits parlent systématiquement de la société juive aux Etats-Unis et, que ce soit de près ou de loin, de leurs rapports familiaux et amoureux. L'auteur est ainsi très souvent critiqué de ne pas savoir diversifier ses sujets et de n'écrire que des romans plus ou moins autobiographiques. Son style, souvent provocateur et volontiers cru, ne manque pas non plus de déclencher les foudres du puritanisme outre-Atlantique. Mais le public suit toujours l'écrivain américain, puisque chacun de ses livres atteignent des records de vente partout dans le monde. Parrallèlement, il fut également professeur universitaire de littérature en Pennsylvanie jusqu'en 1992.

Son dernier roman, La Bête qui meurt, est à nouveau un succès planétaire qui reprend les thèmes chers à l'écrivain : la jalousie, le désir, le corps féminin, l'érotisme et l'amour. Philip Roth le sulfureux réserve pourtant encore de belles surprises à son lectorat, puisque celui-ci a promis de continuer son combat littéraire pour "les femmes, les rabbins, les hommes politiques, les psychanalystes et les critiques littéraires".linternaute


" Alors, juif de Newark, pourquoi pas ? Mais juif américain ? Américain juif ?"

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés

BIOGRAPHIE PORTRAIT POETE BIO TEXTE RADIO MON JARDIN POEZIBAO PRESENTATION ACTUALITE "Etre poete pour que vivent les hommes...