Plan general : famous jews

I.PRIGOGINE

INTERVIEW
PRIX NOBEL 1977
PORTRAIT
CHIMIE
LIVRE
RECHERCHE





"Mon optimisme vient tout d'abord de ce que j'ai vu évoluer la science. Lorsque j'ai commencé mes travaux, il y a cinquante ans, personne ne parlait d'instabilité ni de temporalité. Puis ces questions ont peu à peu pénétré dans les sciences. J'ai donc assisté à cette évolution inattendue, qui aboutit à une certaine unité de conception de l'univers. Il y a d'autres aspects. On pourrait parler des possibilités que donne la science dans la lutte contre l'inégalité, la possibilité de bâtir une civilisation qui éviterait la violence caractéristique des civilisations historiques."

Prix Nobel de chimie en 1977 pour ses contributions à la thermodynamique des processus irréversibles, Ilya Prigogine est l'une des grandes figures scientifiques de notre temps. Il aborda dès 1945 l'étude des processus irréversibles, qui l'ont amené à développer un intérêt récurrent pour le concept de temps. Il est professeur émérite à la faculté des sciences de l'Université Libre de Bruxelles, dont il dirigeait le service de chimie-physique depuis 1951. Il dirige également depuis 1959 les Instituts Internationaux de Physique et de Chimie Solvay, et depuis 1967 le Centre de Mécanique Statistique et de Thermodynamique de l'Université du Texas. Auteur de nombre d'articles et de communications, il a recueilli les conclusions épistémologiques de ses travaux dans La Nouvelle Alliance, écrit en collaboration avec Isabelle Stengers. Un nouveau titre, La fin des certitudes, temps, chaos et lois de la nature doit paraître prochainement.

"Nous pourrons déchiffrer la construction de l’univers de demain mais c’est d’un univers en construction qu’il s’agit.
Le futur n’est pas donné.
Nous vivons la fin des certitudes.
Est-ce là une défaite pour l’esprit humain ?
Je suis persuadé du contraire"

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés