Plan general : famous jews

DANNY KAYE


SITE
BIO
WEB
FILMOGRAPHIE
VIDEO
FILM
AUDIO
FICHE







" Je suis convaincu que les enfants ont plus d'énergie que le pétrole, plus de beauté que les rivières, plus de valeur que toutes les ressources naturelles d'un pays, déclarait Danny Kaye. Ce qui m'a apporté le plus de satisfaction dans ma vie, c'est ma collaboration avec l'UNICEF."

Cet homme de spectacle était vénéré par son public. Il a également été la toute première vedette à représenter l'UNICEF en tant qu'ambassadeur itinérant, de 1954 à sa mort en 1987. Et il le fit de façon exemplaire.


Danny Kaye est né David Daniel Kaminsky à Brooklyn, New York en 1953. Ses parents étaient des immigrants ukrainiens. Son père était tailleur. Ayant abandonné l'école à l'adolescence, Kaye gagna rapidement ses galons de comique lors de tournées des villégiatures estivales dans les Monts Catskills, dans l'Etat de New York.
En 1944, Danny Kaye attira l'attention de Samuel Goldwyn, qui fit de lui l'une des plus grandes vedettes de la comédie et de la musicale. Kaye rencontra le même succès à la télévision et remporta un Emmy Award pour son émission de variétés, The Danny Kaye Show, qui devait durer de nombreuses saisons.

Danny Kaye laisse un héritage durable, tant comme artiste que comme défenseur des enfants.

L'UNICEF est la première organisation humanitaire à avoir fait appel à des personnalités. Danny Kaye a été le premier ambassadeur itinérant, en 1954. Ce rôle a été repris par Audrey Hepburn et de nombreux autres personnalités .unicef

Le plus doué, peut-être, des fantaisistes de cabaret et de music-hall qui cherchèrent à faire une carrière cinématographique pendant les années 40 " écrivent Jean-Pierre Coursodon et Bertrand Tavernier dans " Trente ans de cinéma américain " (Éditions CIB, 1970). Il tournera cependant peu de films : "On écrit guère pour des phénomènes comme moi, explique-t-il. Et faire des films drôles est tellement plus difficile que de soutirer au public des torrents de larmes. " Mime extraordinaire, imitateur à l'humour discret et raffiné, capable de chanter, de danser, de faire rire ou d'émouvoir, le cinéma en effet, ne lui a pas souvent donné l'occasion de faire étalage de tous ses dons. En 1954, il participe à un documentaire sur l'UNICEF, ASSIGNMENT CHILDREN. Dès lors, il se produit aux quatre coins du monde pour apporter à cet organisme l'argent dont il a besoin, et néglige de plus en plus sa carrière cinématographique. Entre 1963 et 1967, il a été la vedette hebdomadaire d'une émission très populaire à la TV américaine, "The Danny Kaye Show". Un Oscar spécial lui a été décerné en 1954 pour son talent unique et les services qu'il a rendu à la fois à l'industrie du spectacle et au peuple américain en qualité de généreux ambassadeur. Danny Kaye est mort le 3 mars 1987 à Los Angeles.cinema


  • fin de la page 3

  • Aucun commentaire:

    Messages les plus consultés