Plan general : famous jews

PAUL BERG


PRIX NOBEL 1980
VIDEO
BIO
PRIX
PORTRAIT
FICHE
PEUR



"Pour ses études fondamentales de la biochimie des acides nucléiques, en particulier de l'ADN recombinant"


30 juin 1926 à Brooklyn à New York

Paul Berg est né le 30 juin 1926, dans le quartier de Brooklyn, à New York, où il effectue ses études primaires et secondaires. Il entreprend en 1943 des études de biochimie au Pennsylvania State College, qu'il achèvera en 1948, après une interruption due à la Seconde Guerre mondiale, au cours de laquelle il sert dans la Marine américaine. Il soutient son Ph. D. à l'Université du Western Reserve, puis effectue une série de stages, d'abord à l'Institut de Cytophysiologie de Copenhague; ensuite à l'Université Saint-Louis de Washington; enfin, toujours à Washington au Centre de Recherches sur le cancer. Assistant de 1955 à 1959, Berg est ensuite nommé professeur de biochimie à l'Ecole de Médecine de l'Université de Stanford, où il restera jusqu'à sa retraite.

Ses premières recherches ont porté sur l'ARN polymérase et les enzymes qui activent les acides aminés au cours de la synthèse protéique. Il a continué par l'étude du virus SV40, le consacrant comme système privilégié pour l'étude de l'expression des gènes. Parmi ses nombreux travaux, signalons la fabrication in vitro d'une génération de virus ayant subi, après coupure par des enzymes de restriction, une délétion, c'est-à-dire la perte d'un morceau de matériel génétique.

Vers les années 1960, un premier groupe de chercheurs du département de biochimie travaillait sur le bactériophage et sur ses dérivés dits "transductants", autrement dit des bactériophages porteurs de gènes bactériens isolés par des méthodes génétiques. Une deuxième équipe essayait à la même époque de construire in vitro, par manipulations biochimiques, des virus hybrides SV40-gènes bactériens. Elle choisit le gène du métabolisme du galactose chez la bactérie E. Coli. Ainsi étaient nées les idées de manipulations des gènes et du transfert de l'information génétique d'un organisme à un autre. Cette conception fut confirmée grâce aux études pionnières sur le clonage effectuées par H. Boyer et S. Cohen. Depuis lors, Paul Berg et ses collaborateurs ont réussi à fabriquer des hybrides moléculaires entre virus et gènes bactériens. Cette technique leur a permis de faire faire des protéines d'une espèce cellulaire dans une autre espèce, comme par exemple la globine du lapin synthétisée dans les cellules de singe. Les travaux de Paul Berg ont apporté une nouvelle technique d'étude des gènes: il a appris aux biochimistes à les découper, à les coller et à les recombiner. C'est incontestablement le pionnier des manipulations génétiques.cartage

1972 Le pionnier du génie génétique
Le biochimiste américain Paul Berg a conçu une technique, connue sous le nom d'ADN recombinant, qui permet de sectionner la molécule d'ADN à des endroits précis correspondant à une séquence donnée d'ADN ou gène. Il s'agit de la principale méthode utilisée en génie génétique. Pour ce travail de pionnier, Paul Berg a obtenu le prix Nobel de chimie 1980

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés

MAROC PORTRAIT Rabbi Raphaël Encaoua, Président du Tribunal rabbinique vers 1935. Connu pour sa Hassidouth: stricte obser...
  • GOLEM NEHER KABBALA CYBERNETIQUE AV ETUDE KOUNTRASS PRAGUE CREATURE HISTOIRE ETINCELLES CORPS RODOLPHE II La statue du Maha...
  •