Plan general : famous jews

ISRAEL SALANTER


ECOUTER
BIO
PORTRAIT
ETUDE
PARACHA
MOUSSAR



Fac-similé de la couverture du journal
« Tévouna », publié par Israël Salanter.



"L’homme doit être en règle avec ses semblables comme il doit l’être envers D.ieu"
"Mon problème spirituel est le problème matériel de mon prochain."


Un maître de l’éthique
Rabbi Israël Salanter (1810 – 1883)
Au XIXème siècle, dans les milieux orthodoxes se
développe toute une pensée de l’éthique dans le
comportement (moussar). Le service de Dieu n’est rien
sans un travail sur soi, sur l’acquisition de vertus.
L’un des grands maîtres de cette tendance fut le Rav
Israël Salanter.
Rabbi Israël Lipkin de Salant est né en 1810, en Lituanie, dans la ville de Salant, d’où son surnom :Israël Salanter. Fils d’un éminent talmudiste, Rabbi Zéev Wolf Lipkin (auteur d’un commentaire du Talmud (Hagaoth ben Arié = les notes du fils d’Arié), le jeune Israël brillera très vite par son intelligence et ses vertus. A quatorze ans, il envoie à l’autorité de l’époque, Rabbi Akiba Eiger, une brochure de
commentaires. Ce dernier déclarera que cette brochure portait la marque d’un "génie parmi les génies"... Très jeune, Israël donnera cours à des élèves. En 1857, pour des raisons de santé, il quitte la Lituanie pour l’Allemagne, avant d’arriver à Paris, où il étudiera à l’université de la Sorbonne. Enfin, en 1882, il retournera en Lituanie, il y mourra un an plus tard.

Rabbi Israël Salanter constate que ses contemporains vivent le judaïsme sans réflexion ni profondeur. Il entreprend alors une véritable réforme des coeurs par des séries de conférence qui tournent autour du Moussar. Le Moussar est l’éthique juive qui pousse au perfectionnement permanent de l’intellect et des vertus morales. Grâce à ses remarquables dons d’orateur, il réussit de façon exceptionnelle dans sa mission. On peut le considérer comme l’un des grands maîtres à penser des milieux juifs très observants.
Il publie une revue unique en son genre, appelée Tévouna (= Compréhension.) Douze numéros sont parus entre 1861 et 1862). Dans chaque numéro figure un texte de Rabbi Israël concernant le Moussar,à côté d’articles de Halakha classique des plus grandes personnalités de son temps. Divers ouvrages ont été publiés, parmi lesquels Or Israël reste l’ouvrage le plus connu.En fait, ce sont des disciples qui rédigeront ce qu’ils auront recueilli du maître.Akadem

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés