Plan general : famous jews

KARL SCHWARZSCHILD


Bio
Black hole















 9 octobre 1873, Francfort-sur-le-Main – 11 mai 1916, Potsdam -  Astrophysicien allemand.

Karl Schwarzschild est l'aîné d'une famille de six enfants. Son père, de religion juive, est un homme d'affaires prospère de Frankfurt. Le jeune Karl peut ainsi jouir d'une enfance assez aisée et fréquenter des artistes et des musiciens, dès son jeune âge. Sa curiosité pour les étoiles se manifeste dès ses premières années scolaires, lorsqu'il construit un petit télescope.
Témoin de cet intérêt, son père le présente à un ami mathématicien qui a un observatoire privé. Schwarszchild apprend à utiliser un télescope et étudie des mathématiques plus avancées qu'à l'école. À 16 ans, il publie deux articles sur les orbites des étoiles doubles. En 1891, il entreprend deux ans d'études à l'Université de Strasbourg, où il développe sa maîtrise de l'astronomie expérimentale. À 20 ans, il entre à l'Université de Munich ; trois ans plus tard, il obtient un doctorat. Pendant ces années, il met au point un interféromètre à fentes multiples lui permettant de mieux séparer des étoiles doubles au télescope. Après sa graduation, on l'engage en tant qu'assistant à l'Observatoire Kuffner à Ottakring. Il se consacre principalement à la photométrie; il accomplit un travail de pionnier pour améliorer les plaques photographiques et implanter leur utilisation en astronomie. Jusqu'alors, la brillance d'une étoile était évaluée à l'œil.
 En 1900, lors d'un congrès, il discute de la possibilité pour l'univers d'avoir une géométrie non euclidienne. À la même époque, il s'intéresse aussi aux comètes et plus particulièrement au fait que leur queue est toujours orientée de façon opposée au Soleil ; utilisant le principe de pression de radiation, il démontre que le diamètre des particules composant la queue de la comète doit être entre 0,07 µ et 1,5 µ. De son étude relativiste de la géométrie de l'espace autour d'une masse ponctuelle, il dérive le " rayon de Schwarzschild " qui définit l'horizon ou la frontière d'un trou noir ; c'est la distance au-delà de laquelle, ni la lumière, ni la matière ne peut échapper à la force gravitationnelle du trou noir. Il s'intéresse au transfert d'énergie près de la surface du Soleil, à l'électrodynamique et à l'optique géométrique. En 1909, on lui offre le prestigieux poste de directeur de l'Observatoire de Postdam.

Toute sa vie, Schwarzschild s'efforce de rendre l'astronomie accessible à tous et de communiquer aux gens son amour pour cette science. Ainsi, pendant les huit années où il est professeur à Göttingen, son cours d'astronomie populaire connaît un tel succès que l'observatoire devient le lieu de rencontre d'une foule de personnes.

Grand amateur de plein air, il est un mordu du ski et d'alpinisme. Passionné du vol en ballon, il met au point un sextant spécialement adapté au vol. Lorsque la guerre éclate, il s'enrôle comme volontaire. Affecté à l'artillerie, sur le front de Russie, il contracte une maladie incurable et il doit rentrer, en mars 1916. Il passe les deux derniers mois de sa vie à l'hôpital.
clubastronomie

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés