Plan general : famous jews

SIMON KUZNETS

PRIX NOBEL 1971
BIO
PORTRAIT
HISTOIRE

" Pour son interprétation fondée sur des données empiriques de la croissance économique, qui a renouvelé et approfondi la connaissance de la structure économique et sociale et du processus de développement "



Qualifié de "géant de l'économie du XXe siècle" par Paul Samuelson, Simon Kuznets a eu pour principale préoccupation l'étude de la croissance économique et la répartition des revenus



"L'utilisation des possibilités technologiques contemporaines permet une élévation du produit par tête, grâce à la constitution de nouvelles industries et à l'élaboration de nouvelles méthodes de production."



(1901-1985)
Né en Russie, Simon Kuznets émigre aux Etats-Unis en 1922, où il contribue, par les recherches qu’il mène entre 1927 et 1960 au sein du National Bureau of Economic Research (NBER), à développer la comptabilité nationale. En 1971, alors qu’il est professeur à Harvard, il est récompensé par l’Académie de Stockholm pour son travail sur la croissance économique. La démarche de Kuznets est en rupture avec celle des économistes comme Ricardo, Walras et même Keynes, car il ne s’appuie pas uniquement sur des modèles déductifs, mais aussi sur l’observation de la réalité empirique.
Kuznets met aussi au point un indicateur essentiel permettant des analyses comparatives dans le temps et entre pays : le taux de croissance annuel du produit national.

Sa pensée

Ses travaux, fondés sur des recherches historiques, permettent de reconstruire des données remontant jusqu’à 1869. Il étudie les fluctuations, les cycles et les mouvements longs des séries temporelles, identifiant un cycle économique de quinze à vingt ans, le « cycle de Kuznets », qui semble disparaître par la suite. Expansions et récessions se sont succédé dans les pays industrialisés, dit-il, jusqu’à la période des Trente Glorieuses (1945-1973), marquée par une croissance régulière. Kuznets cherche à identifier les facteurs de cette stabilité et s’appuie, pour cela, sur l’analyse des grands agrégats du produit national.

Il fonde en 1950 l’Association internationale pour la recherche sur le revenu et la richesse des nations (IARIW) afin de poursuivre l’étude comparative de l’histoire quantitative des pays industrialisés, en faisant place à d’autres sciences sociales que l’économie. Les recherches de Kuznets portent aussi sur les inégalités de revenus au cours du temps, qui augmentent de la fin du XIXe siècle à la Seconde Guerre mondiale, puis diminuent avant d’augmenter à nouveau dans les années 70. Cette évolution forme une courbe en cloche, appelée « courbe de Kuznets ».

En forgeant ce modèle, il remarque que l’évolution des inégalités n’est pas la même dans les pays en développement. Kuznets a en effet contribué à créer le champ de l’économie du développement, en défendant la thèse selon laquelle les pays sous-développés actuels ont des caractéristiques différentes des pays occidentaux avant leur développement, rompant ainsi avec une vision linéaire de ce phénomène.alternatives

Théorie de la croissance :Une des conclusions les plus marquantes des travaux de Kuznets est la relation entre la croissance économique et la distribution des revenus. Lorsqu'un pays se développe, les inégalités s'accroissent dans un premier temps puis elles diminuent. Cette relation, nommé courbe de Kuznets en U renversé, s'explique par le fait qu'au départ une faible part de la population bénéficie de la croissance économique les hommes

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés