Plan general : famous jews

RABBI CHIMON BAR YOHAI


ZOHAR
LAG BAOMER
PIYUT
BIO
FETE
SOCIO
HISTOIRE
CABALE
DICTIONARY
ASTRONOMIE
LAKABBALAH
SOD
SEPHIROT
GUEMATRIA

"Malheur à l'homme qui considère la Thora comme un assemblage de contes et d'histoires banales."

Il y eu une période très difficile pour le peuple Juif et particulièrement pour Rabbi Shimon bar Yohai. Ce fut l'époque où Adrien le chef de l'empereur romain régnait. Les romains firent instituer de graves décrets contre le peuple Juif en leur interdisant d'accomplir la Torah et les Mitsvots.
RASHBI

Rabbi CHIMON fait partie de la seconde génération qui a vécu après la destruction du second Temple et qui fut une période de souffrance pour les bnés-Israel, brimés par les décrets de l’empire romain.

Rabbi Chimon était un disciple de Rabbi AKIBA. Au cours d’une épidémie, 24.000 élèves de Rabbi AKIBA périrent. Rabbi AKIBA transmit alors à cinq de ses élèves et ce sont eux qui rétablirent la Thora : Rabbi YEHOUDA – Rabbi MEÏR – Rabbi CHIMON – Rabbi YOSSEI – Rabbi HANINA BEN HAKHINAÏ.

Pour les cabalistes, les histoires de la Thora sont des enveloppes qui cachent des mystères. Ces histoires ne sont que des "vêtements" suivant les 4 degrés d'explication et de compréhension du P.R.D.S:

P le Pshat (sens premier)
R le Remez (allusion)
D Drouch (Midrash)
S le Sod (secret).

Selon la Kabbale, l'Arbre des Sephiroth représente la structure de l'homme et de l'univers. Il symbolise à la fois les forces à l'oeuvre dans le manifesté - les voiles placés entre l'homme et la connaissance pure, et les interactions entre ces forces.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Rabbi CHIMON fait partie de la seconde génération qui a vécu après la destruction du second Temple et qui fut une période de souffrance pour les bnés-Israel, brimés par les décrets de l’empire romain.
Rabbi Chimon était un disciple de Rabbi AKIBA. Au cours d’une épidémie, 24.000 élèves de Rabbi AKIBA périrent. Rabbi AKIBA transmit alors à cinq de ses élèves et ce sont eux qui rétablirent la Thora : Rabbi YEHOUDA – Rabbi MEÏR – Rabbi CHIMON – Rabbi YOSSEI – Rabbi HANINA BEN HAKHINAÏ.
Rabbi AKIBA leur disait : Mes enfants ! Les premiers ne sont ports que parce qu’ils se jalousaient les uns les autres. Faîtes attention de ne point faire comme eux !
Rabbi CHIMON est né en Galilée.
Des années plus tard, lorsque les romains interdisent sous peine de mort de donner la SEMIKHA, Rabbi Yehouda ben Bava, un autre de ses maîtres , alla s’installer entre les villages de OUCHA et de CHFARAM et y donna la SEMIKHA à 5 de ses élèves : Rabbi MEÏR – Rabbi YEHOUDA – Rabbi YOSSEI – Rabbi CHIMON – Rabbi ELAZAR ben CHAMOUA. Les romains apprirent la chose et Rabbi Yehouda ben BAVA ordonna à ses élèves : Fuyez mes fils, quittez ces lieux ! La Guemara raconte que les romains ne quittèrent les lieux qu’après avoir transpercé Rabbi Yehouda ben Bava de 300 coups de lance.
Rabbi CHIMON fut le chef spirituel de groupe qu’on appelle dans le zohar HAVRAYA KADICHA>> (société sacrée) dont les membres étaient : Rabbi CHIMON – Son fils Rabbi ELAZAR – Rabbi ABBA – Rabbi YEHOUDA – Rabbi YOSSI BAR YAKOV - Rabbi ITSHAK – Rabbi HIZKIA BAR YAKOV – Rabbi HIYA – Rabbi YOSSEÏ .
Rabbi CHIMON a quitté ce monde le 18 IYAR, le 33° jour du OMER. Ce jour est pour tous les juifs un jour de HILLOULA ; de nombreux pèlerins viennent se recueillir sur sa tombe à MERONE. Rabbi CHIMON disait que l’étude du zohar active la venue du MACHIAH.
Rabbi Yehouda, Rabbi Yossi et Rabbi Chimon se trouvaient un jour à Kerem de Yavné (le nom de kerem (vigne) vient de ce que les sages étaient assis en rangées, rappelant le vignoble) et Juda fils de gueriml (proselite) se tenait pres d’eux. Rabbi Yehoudah fit observer : Les travaux de ces romains sont admirables ; ils ont tracé des routes, construit des ponts , bâti des thermes ; Rabbi Yossi garda le silence, mais Rabbi Chimon répliqua : Tout ce qu’ils ont fait, ils l’ont fait pour eux mêmes ; les rues pour les prostituées, les thermes pour leurs corps ; les ponts pour lever des péages. Le fils de prosélyte rapporta les paroles ; elles parvinrent aux oreilles des autorités ; Rabbi Chimon fut condamné à mort.
Il alla se cacher avec son fils à la maison d'étude; sa femme lui apportait du pain et une jarre d'eau; mais les recherches se firent plus poussées et il dit à son fils: Les femmes sont instables; celle ci risque d'être mise à la torture et de nous exposer au danger. Ils allèrent se cacher dans une caverne; or il advint un miracle: Un caroubier et une source d'eau furent créés dans la grotte à leur intention; tous les jours ils étudiaient; ils demeurèrent 12 ans dans la caverne. Un jour, le prophète ELIE (de mémoire bénie) s'avança à l'entrée de la grotte et s'écria : Qui apprendra au fils de Yohaï la mort de l'empereur et de l'abolition du décret. En entendant ces mots, Rabbi Chimon et son fils Elazar sortirent de la grotte.
Or, ils virent un homme qui labourait et qui semait; ils s'écrièrent: Ils abandonnent la vie éternelle pour se consacrer au temporel. Et tout ce que rencontrèrent leurs regards fut aussitôt réduit en cendre. Il s'éleva alors un écho du ciel "n'êtes vous sortis que pour détruire mon monde? Retournez à la caverne" Ils y retournèrent et y passèrent encore 12 mois, car le séjour en enfer ne dure pas plus qu'une année. L'écho céleste descendit alors à nouveau : Sortez de la caverne, et ils sortirent. Tout ce que le regard de Rabbi Elazar blessait , le regard de Rabbi Chimon le guerissait.
La veille de Chabbat, ils virent un vieillard avec deux bouquets de myrte qui rentrait chez lui. Ils lui demandèrent: Pourquoi ces bouquets de myrte? C'est en l'honneur du Chabbat répondit le vieil homme. Sentir et Bénir. Si c'est pour sentir un seul bouquet ne suffirait-il pas? Questionna Rabbi Chimon. Le premier bouquet c'est pour ZAKHOR (souviens toi du Chabbat) et l'autre c'est pour CHAMOR (respecte le jour du Chabbat). Apaisés par ces réponses, Rabbi Elazar cessa d'être rigoureux avec ses semblables.
Rabbi Chimon disait: Malheur à l'homme qui considère la Thora comme un assemblage de contes et d'histoires banales.
Pour les cabalistes, les histoires de la Thora sont des enveloppes qui cachent des mystères. Ces histoires ne sont que des "vêtements" suivant les 4 degrés d'explication et de compréhension du P.R.D.S:
P le Pshat (sens premier) - R le Remez (allusion)
D Drouch (Midrash) - S le Sod (secret). Ces quatre niveaux ne se contredisent pas et sont intimement liés.
Quelqu'un qui perçoit des concepts transcendants, sa compréhension peut en souffrir et il peut même en périr.
Quatre personnes se plongèrent dans les profondeurs de la Thora : Ben Azzaï en mourut; Ben Zouma en perdit la raison; Elisha ben Abouya perdit la foi ; seul Rabbi Akiba en sortit intact: Lorsqu'il arriva au point qui marquait la limite de sa compréhension, il se retint et ne chercha pas à voir plus loin. Une phrase nous éclaire sur les difficultés: Quand vous arriverez au "marbre étincelant"
Ne criez pas "eau, eau". Rabbi Akiba sut éviter l'illusion et le danger que représente la montée de l'âme.
Un des élèves de Rabbi Chimon qui sortit d'Israel et en revient "riche". Les autres élèves en furent jaloux. Rabbi Chimon les fit sortir à coté de MEIRONE, formula des prières et une crevasse se remplit de pièces d'or; il leur dit: "Prenez, seulement sachez que celui qui prend maintenant, consomme en même temps sa part du monde futur.
Quelques enseignements de Rabbi CHIMON:
Un homme doit se laisser jeter au feu plutôt que de faire honte en public à son prochain. D'où apprend on cela? De TAMAR qui n'avait pas fait honte à JUDA.
Le respect que l'on doit à ses parents est très important. En effet, il est dit honore D' avec tes richesses ; mais pour les parents il n'est pas dit avec tes richesses mais simplement: HONORE TON PERE ET TA MERE.
Rabbi YOHANAN rapporte au nom de Rabbi CHIMON : LE SAINT BENI SOIT IL a promit à ISRAEL que même s'il récitait le CHEMA matin et soir, IL le protègerait.
Rabbi CHIMON disait: Quiconque chemine tout en étudiant et s'interrompt dans son étude pour s'exclamer: Comme cet arbre est beau, que ce sillon est bien tracé ! met son âme en danger.
Rabbi CHIMON disait: Toutes les mitsvot que les juifs ont accompli au péril de leur vie, ils continuent de les pratiquer comme il se doit.
De même: Réprimande ton prochain, quand il est prêt à l'accepter, de même il ne convient pas de le réprimander si l'on sait qu'il n'en tiendra pas compte.
Rabbi ELAZAR FILS DE Rabbi CHIMON dit: Celui qui pratique la charité et la justice , la THORA considère que c'est comme s'il avait apporté des sacrifices car il est dit:. . ..est plus agréable à D' que le sacrifice.
On doit s'occuper de son fils (pour l'éduquer et l'habituer aux mitsvot) jusqu'à l'âge de 13 ans. Après cela se dire: Loué soit celui qui m'a débarrassé du châtiment de cet enfant.
Rabbi SIMLAÏ rapporte au nom de Rabbi ELAZAR:
Le descendant de DAVID (le MACHIAH) ne viendra que lorsque tous les mauvais juges et préfets auront été écartés d'ISRAEL; après avoir nettoyé et éliminé ces mauvais juges et t'avoir purifié de ces alliages, JE RAMENERAI DE VERITABLEs JUGEs COMME AUTREFOIS.

Messages les plus consultés