Plan general : famous jews

VLADIMIR ASHKENAZY



BIO
PORTRAIT
VIDEO
AUDIO
SOCIETY


Vladimir Ashkenazy est né le 6 juillet 1937 à Gorki (Ex-URSS) et aujourd'hui Nijni-Novgorod d'un père juif et d'une mère russe orthodoxe. Il est, depuis 1972, citoyen islandais.




Vladimir Ashkenazy est extrêmement présent sur la scène internationale. Désormais plus connu comme chef d'orchestre, son passage dans la cour des grands pianistes est cependant inoubliable. Profondément attaché à la tradition, Ashkenazy est un spécialiste de la musique russe. Issu d'une famille musicienne (son père était lui-même pianiste), Ashkenazy a donc été très tôt en contact avec la musique. A huit ans déjà, il devient l'élève d'Anaοda Sumbatian à l'Ecole Centrale de musique. En 1940, en pleine Seconde Guerre mondiale, la famille Ashkenazy s'était installée à Moscou.
Mais l'invasion allemande de 1941 a provoqué son évacuation. De retour en 1943, les conditions de vie en Russie étaient plutôt précaires . Contraint de partager pendant treize ans un appartement avec d'autres familles, Vladimir Ashkenazy bénéficiait cependant d'un système éducatif efficace. Son talent découvert très tôt a été encouragé. Dès lors, Ashkenazy tente l'expérience des concours internationaux: il choisit d'abord de participer au concours des pays du bloc de l'Est et en 1955, il reηoit un deuxième prix au prestigieux concours Chopin de Varsovie. Poursuivant ses études au conservatoire de Moscou avec Lev Oborine, la chute de Staline et l'arrivée de Khrouchtchev lui permettent pour la première fois de se rendre en Occident.
C'est en 1956, qu'il tente sa chance au concours Reine Elisabeth de Belgique à Bruxelles. Remportant le Premier Prix à l'âge de 19 ans, il recoit ainsi une récompense lui octroyant un appartement séparé. En 1961, Ashkenazy épouse Thorunn Johannsdottir, une pianiste islandaise. Alors que le régime en URSS se durcit farouchement, Ashkenazy souhaite quitter son pays pour s'installer en Angleterre. L'obtention de visas et d'autorisations de séjour étant particulièrement délicate, il finit par émigrer en 1968 vers l'Islande et à partir de 1978, Ashkenazy se fixe avec femme et enfant à Lucerne en Suisse.

Ashkenazy visite tout le répertoire avec le même enthousiasme, de Beethoven à Rachmaninoff. Il évite cependant de plus en plus Liszt contrairement à son début de carrière (études d'exécution transcendante) mais aussi la musique contemporaine. Ashkenazy se distingue, à mon sens, de certains autres pianistes de l'école russe. Plus profond et moins violent, il sait marier miraculeusement douceur et virtuosité. Doté d'une immense technique, il ne recherche pas l'héroοsme ou le spectaculaire mais plutêt une objectivité intensément lyrique. Actuellement, il mène surtout une carrière de chef. Sa passion pour la direction qui s'est révélée en Islande l'a conduit à la tête de prestigieux orchestres tels que le Royal Philharmonic Orchestra, le Cleveland Orchestra ou encore le Philharmonia Orchestra .

sostenuto

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés