Plan general : famous jews

ISAAC STERN


I. STERN
UNE VIE
ECOUTER
ENTRE LES NOTES
MUSIQUE
QUIZ

AMERICAN ARCHIVE


"J'ai beaucoup de chance, répète-t-il, beaucoup de chance..." Isaac Stern a eu la chance, en effet, d'avoir reçu ce don merveilleux qui s'appelle le talent, de savoir extraire d'un instrument l'âme de la musique - la «magie», comme il dit. La chance d'avoir rencontré les plus grands - musiciens, artistes, hommes d'Etat - du siècle écoulé, d'être reconnu comme l'un des plus importants violonistes de son temps et d'être encore, à 80 ans, réclamé dans le monde entier. Mais que d'obstination, que de passion, que de sincérité envers son art! «Dire qu'Isaac Stern est un grand violoniste est trop petit, écrivait Jean-Pierre Rampal. Il est la musique, dans toute sa vérité.» Isaac Stern a de la chance, certes. Mais tous ceux qui l'ont écouté aussi.


Isaac Stern
par Aline Sultan

Violoniste juif américain, un des plus grands virtuoses du 20ème siècle et l’un des musiciens classiques qui ont effectué le plus grand nombre d’enregistrements au cours de l’histoire, Isaac Stern a interprété les œuvres de la plupart des compositeurs classiques (Brahms, Mendelson, Bach, Beethoven, Vivaldi, etc) et également des compositeurs modernes parmi lesquels Igor Stravinsky et Léonard Bernstein.

Isaac Stern est né le 21 juillet 1920 en Ukraine occidentale, à Krementz. Ses parents sont tous deux musiciens. Il a moins d’un an, lorsque ses parents émigrent aux Etats-Unis et s’installent à San Francisco. A l’âge de six ans, sa mère lui fait faire ses premiers pas dans la musique et le met au piano. Deux ans plus tard, il passe au violon et entre au conservatoire de San Francisco. A l’âge de 13 ans, il joue pour la première fois avec l’orchestre philharmonique de San Francisco. Il a 15 ans, lorsqu’il interprète le concerto pour violon de Brahms. Ce concerto sera diffusé dans toutes les villes des Etats-Unis et Isaac Stern a déjà beaucoup de succès.

Dès lors, la carrière musicale de Stern est prodigieuse. A l’âge de 23 ans, il joue pour la première fois au Carnegie Hall à New York, l’une des salles de concert les plus célèbres du monde. A partir de 1960 et jusqu’à sa mort, il présidera le Carnegie Hall (après l’avoir sauvé de la démolition) et en tout, il se sera produit 175 fois dans cette illustre salle. L’auditorium principal du Carnegie Hall, qui peut accueillir près de 3 000 spectateurs, a été nommé Salle Isaac Stern.

Stern a donné un nombre incalculable de concerts et il lui arrivait de se produire plus de 200 fois par an. Il a joué avec les plus prestigieux orchestres d’Europe, des Etats-Unis et de la plupart des pays du monde, excepté l’Allemagne, où il a toujours refusé de se produire : «Les souvenirs de l’horrible période du nazisme m’ont toujours empêché de jouer en Allemagne…C’est un fardeau personnel que je ne tiens pas à transmettre. J’ai enseigné quelques musiciens en Allemagne, mais je n’y ai pas emporté mon violon…» Isaac Stern est connu pour avoir toujours obstinément refusé de jouer aux côtés du chef d’orchestre Herbert von Karajan, qui avait adhéré et collaboré avec le régime nazi.

Isaac Stern est un artiste engagé : «C’est quand il y a des difficultés qu’il faut montrer sa solidarité. Parfois, la musique peut rendre la vie un peu plus supportable, ne serait-ce que quelques minutes. Grâce à leur musique, les artistes peuvent parfois parler à 5000 personnes en même temps» En 1956, il se rend en Union soviétique en pleine guerre froide et en 1979, au lendemain de la révolution culturelle, il part en Chine (il fut le premier musicien occidental à accepter l’invitation du gouvernement chinois) Son périple en Chine fera l’objet d’un film qui s’intitule «De Mao à Mozart» qui recevra l’Oscar du meilleur film documentaire en 1980. C’est Isaac Stern qui effectuera la bande sonore du film «Un violon sur le toit», où Haïm Topol joue le rôle principal. Ce film recevra l’Oscar de la meilleure bande sonore en 1971.

Isaac Stern se produit très souvent en Israël. Il est très proche de l’orchestre philharmonique d’Israël, avec lequel il joue depuis qu’il a 31 ans. En 1957, il se produit lors de l’inauguration de la Maison de la Culture de Tel-Aviv et en 1982, il joue en Israël le concerto pour violon des Quatre saisons de Vivaldi, avec trois de ses élèves : Pinhas Zukerman, Schlomo Mintz et Itshak Perlman. Un des concerts les plus mémorable d’Isaac Stern en Israël, est celui qu’il donne le 23 février 1991 à Jérusalem durant la première Guerre du Golfe. Au cours de ce concert, il y eut une alerte annonçant un tir de missile. Isaac Stern refuse alors d’interrompre son concert et décide de continuer de jouer après que les spectateurs eurent mis leurs masques à gaz : «Je jouais un concerto de Mozart avec l’Orchestre philharmonique d’Israël dirigé par Zubin Metha, quand soudain, celui-ci est venu vers moi : «Isaac, il y a une attaque de missile, il faut arrêter le concert» L’orchestre s’est alors retiré et je sentais que la nervosité commençait à gagner le public. J’ai alors pris mon violon et j’ai joué la ‘Partita en ré mineur pour violon seul’, de Bach. C’était drôle de voir tous ces gens dans la salle avec leur masque à gaz... Doucement, ils se sont détendus… Je voulais juste me sentir utile et défier la rage de la destruction par la musique …»

Isaac Stern était connu pour son soutien à Israël. Il fonda le Centre de la Musique à Jérusalem et membre du Fonds de la Culture América-Israël.

Isaac Stern aimait beaucoup enseigner et durant sa longue carrière, il enseigna à de nombreuses générations de violonistes.

Honoris causa de l’Université hébraïque et de l’Université Yale, en 1987, le prestigieux Prix Wolf lui est décerné.

Isaac Stern a 74 ans, lorsqu’il se sépare de son épouse, après 43 ans de vie commune et deux ans plus tard, il épouse une pianiste américaine. Durant les dernières années de sa vie, étant devenu cardiaque, Isaac Stern donna beaucoup moins de concerts et consacra la majeure partie de son temps à enseigner et à former de jeunes musiciens.


Isaac Stern s’est éteint à New York le 22 septembre 2001.

1 commentaire:

prof a dit…

ISAAC STERN
Ne en 1920 en Ukraine mort en 2001 a New York
Violoniste Americain

Messages les plus consultés