Plan general : famous jews

DAVID KIMHI


BIOGRAPHIE
RADAK
PSAUMES
MOSES

L'histoire medievale a retenue trois Kimhi:
Moïse (Moshé) Kimhi (date de naissance indéterminée- décédé vers 1190) fut un grand rabbin, commentateur et grammairien du Judaïsme provençal.

Sa vie est peu connue. Il fut le fils aîné du Rav Joseph Kimhi, et le frère de David Kimhi (RaDaK) 1160 - 1235, qu'il éleva, et sur lequel il eut une influence décisive dans ses commentaires. Tous trois furent d'éminentes figures des communautés Juives provençales, à une époque où elle était fort influencée par le Judaïsme espagnol.

Il rédigea, à l'instar de son père, de nombreux commentaires bibliques, en se basant sur le sens simple des versets (pshat), dont seule une fraction est parvenue à nous. Citons : des commentaires sur le Livre des Proverbes, Job, Ezra, et Néhémie, des ouvrages de grammaire, dans lesquels il décrit les méthodes sous-jacentes à ses commentaires, et où se mêlent des éléments de philosophie juive.WIKI

KIMHI David (RADAK) (1160-1235). Originaire de France (Narbonne). Fils de Rabbi Yossef Kimhi. Rabbin et grammairien, défenseur de Maïmonide, il est l’auteur de Séfér hamikhlol (Le livre de la perfection), une présentation de la grammaire hébraïque; Pérouch h’al hatanakh (Commentaire sur la Bible) et h’ét sofér (La plume du scribe), sur les règles régissant la copie de la Torah.

KIMHI Moché (RAMAK) (?-1190). Originaire d’Espagne. Rabbin, grammairien, il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Tikvat Énoch (L’espérance de l’homme), un commentaire sur Job; Mahalakh chévil Hadah’at (Le cheminement de la connaissance); Séfér tahbochet (Le livre des rectifications); Tah’amouk néfèch (Profondeur de l’âme), un ouvrage d’éthique et de plusieurs ouvrages de grammaire dont Sékhél tov (Une belle intelligence).

KIMHI Yossef ben Itshak (RIKAM) (1105-1170). Originaire d’Espagne. Rabbin, médecin et poète, il s’établit à Narbonne en Provence pour éviter les persécutions des Almohades. Il introduisit en France et en Europe la culture judéo-arabe. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Séfér habérit (Le livre de l’Alliance) qui défend les interprétations juives face aux exégèses chrétiennes; Séfér hazikaron (Le livre du souvenir); Séfér hagalouy (Le livre du révélé), sur la grammaire; Pérouch hamikra (Explication de la Torah), un commentaire sur le Pentateuque; Séfér hamikna (Le livre de l’acquisition), un commentaire sur les Prophètes; Séfér Houka (Le livre de la Charte), sur les Proverbes ainsi que des commentaires sur Job et des poèmes liturgiques.

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés