Plan general : famous jews

ERICH VON STROHEIM


BIO
RETRO
CINE
HISTOIRE
FILMS



"L'œuvre de Stroheim allie singulièrement le naturalisme sordide à une sorte de romantisme désespéré.
Elle apporte, dans un art fait de violence et de rage, le sens du romanesque et de la durée psychologique." Jean Mitry

Né dans une famille juive aisée de chapeliers, Erich Oswald Stroheim voit le jour le 22 septembre 1885, à Vienne, en Autriche. Fasciné par les fastes militaires de l’Empire Autrichien et doté d’une imagination délirante, le jeune Erich s’invente une ascendance aristocratique, afin de cacher ses origines dans une Autriche fortement antisémite. Il prétend alors s’appeler Erich Oswald Hans Carl Marie Stroheim von Nordenwal, enfant d’une dame de compagnie de l’Impératrice Sissi et d’un Colonel des Dragons de l’armée de François-Joseph 1er de Habsbourg. En 1908, il s’exile aux Etats-Unis et pratique plusieurs petits métiers. En 1914, il s’installe à Hollywood et répand la légende de ses fausses origines.

Hollywood, 1922, sur le plateau de tournage où il a fait reconstituer la grande place de Monte-Carlo avec son casino, son hôtel, ses palmiers et tous ses édifices, Erich von Stroheim tourne son troisième film, Foolish Wives (Folie de femmes). Deux mille figurants défilent : chevaux, carrosses, tramways. - On y voit même un défilé militaire : des dizaines de cavaliers en uniformes qui se mêlent plus ou moins à la foule. - Arrive le carrosse du Comte Sergius Karamzin, joué par Stroheim lui-même, qui vient de déjeuner avec du vrai caviar (Stroheim exige que sur son plateau les choses soient vraies). Il descend, salue quelques amis, entre à l'hôtel, s'approche de la réception, sonne la cloche. - «Coupez !» entend-t-on le directeur (encore Stroheim). - Il pique une sainte colère, fait venir l'accessoiriste : «Cette clochette ne fonctionne pas !» - C'est un film muet mais qu'importe : tout mais tout doit être réel. - On répare la clochette et on retourne la scène. - Avec ses deux mille figurants.

Sa tête rasée, son allure militaire, son arrogance en font un [sale] boche de choix dans une série de films de propagande au cours de la grande guerre. - Il était l'homme que vous aimerez détester

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés

BIOGRAPHIE PORTRAIT POETE BIO TEXTE RADIO MON JARDIN POEZIBAO PRESENTATION ACTUALITE "Etre poete pour que vivent les hommes...
  • HOMMAGE SCOUT INA ORT MARSEILLE Face a toutes les offenses face a toutes les humiliations face a toutes les abominations j'ai su c...
  • 7 PRINCIPES 13 REGLES Rabbi Yichmaël ben Elicha fut l'un des Tannaïm (les Sages de la Michnah). I1 vécut environ cinquante a...
  •