Plan general : famous jews

JOANN SFAR


BD
BIOGRAPHIE
TEXTE
INTERVIEW
ENTRETIEN












Joann Sfar est né le 28 août 1971 à Nice, où il passe une maîtrise de philosophie et suit des cours de peinture. Il entre ensuite à l’école des Beaux-Arts de Paris, où il fréquente les cours du département morphologie. Il fait rapidement paraître un feuilleton en noir et blanc dans la revue Lapin de l’Association, dans laquelle il publie toujours régulièrement.
Sa maîtrise de la narration graphique et ses inspirations hétéroclites lui permettent tout aussi bien de développer une fiction extravagante que d’utiliser la BD pour une démonstration philosophique. Aussi exubérant que ses personnages, Sfar est bien loin d’être un solitaire. Sa rencontre avec Pierre Dubois lors du festival de Hyères donne naissance à la série Petrus Barbygère, avec pour volonté affichée de «faire quelque chose de bizarre», tout en traduisant son admiration pour des artistes tels que Jérôme Bosch, Bruegel, Jacques Callot, et l’illustrateur anglais Ronald Searle. Il développe une activité de scénariste sur des séries telles Les Potamoks, Troll ou encore Donjon avec Lewis Trondheim. Toutefois, ils décident d’inverser les rôles pour une suite à la série initiale. Baptisée Donjon Crépuscule, elle débute sa numérotation au numéro 101. Sfar dessine en collaboration avec Manu Larcenet la dernière série Donjon intitulée Donjon Parade. Donjon Monsters invîte un dessinateur différent par album ; vont s’y essayer : Mazan, Menu, F’murr... Découvrez Donjon Potron-minet avec Christophe Blain et vous saurez presque tout. Cette série-puzzle amuse beaucoup le duo Trondheim-Sfar, ce dernier avouant qu’il fait de la BD «avant tout pour épater les copains». À Angoulême en 1998, avec un autre copain : Emmanuel Guibert, La Fille du Professeur reçoit le Prix Goscinny et l’Alph-Art Coup de C¦ur.
En 1999, Joann reçoit le prix Jacques Lob, attribué par un jury d’auteurs, pour l’ensemble de sa production ! Il cumule les prix puisqu’il a reçu le prix du meilleur scénario à Sierre et à Saint-Malo, et celui du meilleur album jeunesse pour Merlin. Sans parler des nominations... Quel succès !

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés