Plan general : famous jews

KIRK DOUGLAS

K. DOUGLAS
Bio















Kirk Douglas, Issur Danielovitch Demsky, acteur, producteur, réalisateur et écrivain américain, né le 9 décembre 1916 à Amsterdam (État de New York). C'est le père du comédien et producteur Michael Douglas.


Issur Danielovitch Demsky est né en 1916 à Amsterdam, dans l'Etat de New-York, d'un père juif russe et d'une mère juive urkrainienne. Les parents ont fuis les pogroms tsaristes, pensant trouver en arrivant aux Etats Unis 'le plus beau pays du monde'. Evidemment il n'en est rien : le père est chiffonier et la mère élève les sept enfants comme elle peut. La vie est difficile, d'autant plus que l'Amérique n'échappe pas à l'antisémitisme. Le petit Issur le constate quand il cherche des petits boulots pendant les vacances : il doit changer de nom. A l'université, il impose sa carrure et devient champion de lutte. Mais le théâtre l'interesse. En 1939, il part à New York pour l'y étudier. La première chose qu'il fait en arrivant est de changer de nom. Issur Demsky devient Kirk Douglas. Il le restera jusqu'à la fin de sa vie. Il suit pendant deux ans des cours de l'Académie Américaine d'art dramatique. Il apprend, se plante et recommence .siteweb


"La vertu n'est pas photogénique."

"Si vous voulez connaître un homme, vous en apprendrez beaucoup en regardant la personne qu’il a épousée."

Kirk Douglas se marie une première fois avec Diana Dill, en 1943. Ils auront deux fils, Michael Douglas , acteur, et Joel Douglas, producteur. Il épousera en secondes noces Anne Buydens en 1954, de qui il aura une fois encore deux fils, Peter Vincent Douglas, producteur, et Eric Douglas , acteur, qui décèdera en 2004 suite à une overdose.

Les parents de Kirk Douglas sont des Russes juifs qui ont immigré aux Etats-Unis en 1910. L’enfant grandit dans des conditions très modestes et doit travailler dès son jeune âge, ce qui ne l’empêche pas de poursuivre ses études. Il étudie d’abord à la St-Laurence University, où il pratique sport et théâtre, puis est accepté à l’American Academy of Dramatic Art.

Il fait ses débuts au théâtre en 1941, mais, enrôlé par l’armée la même année, il interrompt momentanément son début de carrière. Il réapparaît quelques années plus tard en 1946, au cinéma cette fois, dans le film L’emprise du crime de Lewis Milestone , avec Barbara Stanwyck . C’est grâce à l’intervention de son amie Lauren Bacall qui avait proposé au producteur Hal B. Wallis de donner sa chance au jeune acteur que celui-ci est retenu.

Le premier rôle sur grand écran qui le rend célèbre est celui d’un boxeur incorruptible dans le film Le champion de Mark Robson en 1949.

Il sera nommé à trois reprises aux Oscars pour son interprétation dans les films Le Champion et Les Ensorcelés de Vincente Minnelli en 1952, puis La vie passionnée de Vincent Van Gogh en 1956. Il reçoit pour ce film le Golden Globe du meilleur acteur.

En 1954, Kirk Douglas crée sa société de production, qu’il baptise Bryna Productions, et qui deviendra plus tard Joël Productions, les prénoms de Bryna et de Joël étant ceux de sa mère et de son second fils.

Il produit ainsi la plupart des films dans lesquels il joue, dont Les sentiers de la gloire en 1957 (film fustigeant l'imbécilité meurtrière des militaires) et Spartacus en 1960 (film narrant les aventures du célèbre esclave devenu gladiateur qui se révolta contre l'Empire romain), deux longs-métrages de Stanley Kubrick . Pour Spartacus , Douglas s'adjoint les services du scénariste Dalton Trumbo , alors sur liste noire à Hollywood (il apparaît au générique sous le nom d'Exodus).

Les deux hommes travailleront de nouveaux ensemble sur El Perdido en 1961 et Seuls sont les indomptés en 1962 (le film préféré de Kirk Douglas). D'une manière générale, cette collaboration témoigne de l'engagement démocrate de l'acteur. Ainsi, en 1964, il produit le thriller Sept Jours En Mai (avec Burt Lancaster et lui-même), film relatant la tentative de coup d'Etat d'un général d'extrême-droite afin de renverser le gouvernement démocrate américain.

Trois générations de la famille Douglas sont réunies en 2003 autour d’un même film : Kirk Douglas, son fils Michael et son petit-fils Cameron jouent ensemble dans le film Une si belle famille .

Il s’essaye également à la réalisation dans les années 70, mais cette expérience se révèle être un échec, en particulier avec les films Scalawag en 1973 (film de pirates avec des chansons jamais distribué en France dans lequel débute au cinéma l’acteur Danny DeVito ), et le western La brigade du Texas en 1975 (film qui dénonce les malversations frauduleuses d'un homme politique durant la conquête de l'Ouest).

Au théâtre, il est le premier à interpréter le rôle principal de Vol au dessus d’un nid de coucous en 1963. Il en rachète les droits et c’est son fils Michael Douglas qui en produit l’adaptation cinématographique réalisée par Milos Forman en 1975 avec Jack Nicholson dans le rôle titre.

En 1981, il joue aussi le rôle de Tom Sawyer au théâtre dans The boys of Autumn, aux côtés de Burt Lancaster qui interprète Huckleberry Finn.

En 1991, Kirk Douglas est rescapé d’un accident d’hélicoptère qui fait deux morts. Il subit quelques années plus tard, en 1995, un accident cérébral et, en 2001, une crise cardiaque.

Kirk Douglas a également publié des romans de fiction, The gift, Last tango in Brooklyn ou Dance with the Devil, ainsi que quatre ouvrages autobiographiques. Le premier, intitulé The Ragman’s son (Le fils du chiffonnier), paru en 1988, revient sur son enfance et sa jeunesse, et connaît un énorme succès à travers le monde. Le second tome, Climbing the mountain: my search of meaning paraît en 2000 et revient sur la découverte de la propre judéité de l’acteur. La troisième partie My stroke of luck, en 2002, décrit son accident cérébral et la période difficile qui l’a suivi. Le dernier tome Let’s face it: 90 years of living, loving and learning est consacré à l’équilibre trouvé et à son acceptation du décès de son plus jeune fils.

Kirk Douglas est récompensé à maintes reprises. Il est décoré de la médaille présidentielle de la Liberté Américaine en 1981 et de la Légion d’honneur française en 1985.

Il reçoit en 1996 un Oscar d’honneur pour l’ensemble de sa carrière, un César d’honneur en 1980, et un Ours d’Or d’honneur au Festival de Berlin en 2001.premiere

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés

BIOGRAPHIE PORTRAIT POETE BIO TEXTE RADIO MON JARDIN POEZIBAO PRESENTATION ACTUALITE "Etre poete pour que vivent les hommes...
  • BIO JESUS MESSIE HISTOIRE Joseph Klausner "Jésus n'a pour ainsi dire pas introduit d'idées morales qui fussent étrangè...
  • MOPSIK CABALE verdier ETUDE LETTRE SUR LA SAINTETE LES PORTES CABALE Joseph Gikatila. Cabaliste castillan né à Medinaceli en 124...
  •