Plan general : famous jews

JUDAS MACCHABEE


LIVRE
HISTOIRE
PALESTINE
DATE
FLAVIUS
HANOUKA







Gravure Gustave Doré
Judas Maccabée en présence de l'armée de Nicanor

Judas Maccabée ou Yéouda HaMakabi - (mort en -160 av. J.-C.) est le troisième fils de Mattathias, le prêtre juif. Il lui succède en -166 dans la révolte contre la domination syrienne hellénistique des Séleucides.

L'étymologie du surnom de Macchabée est controversée. Il s'agit soit de l'acronyme « MaKaBi » formé des premières lettres du verset biblique «Mi Kamo’ha Ba-elim Hachem» qui veut dire :« Qui est comme Toi entre les dieux, Seigneur», soit du mot MaQaB, qui signifie "marteau".

LA REVOLTE DES MACCHABEES

La pression fiscale augmente sur les provinces et particulièrement la Palestine. Antiochus IV Epiphane "le dieu visible" décide entre - 169 et - 167, l'hellénisation forcée de la population pour unifier les provinces et renforcer le royaume. Le Grand Prêtre est destitué. L'or et l'argent du temple sont saisis pour financer l'indemnité de guerre. Le calendrier religieux et les fêtes sont interdits, la circoncision qui choque les Grecs, aussi. Cette politique contraste avec l'attitude bienveillante des Perses puis des Lagides. L'influence culturelle grecque est considérable et les Juifs hellénisés sont favorables au pouvoir Séleucide, en face, les Hassidim "aimant dieu", refusent cette politique. A cette opposition s'ajoute une divergence religieuse entre Saducéens présents dans la classe sacerdotale et Pharisiens qui prennent tous les versets de la Loi à la lettre. Pendant ce temps, Antiochus IV a repris la guerre contre l'Egypte et perd l'alliance de la Macédoine vaincue par Rome à Pydna. A Jérusalem, l'ex Grand Prêtre fait emprisonner son rival Mélénaus et chasse la garnison. Antiochus IV retourne en Palestine, rétablit Mélénaus et place une garnison. En - 167, Antiochus IV consacre le Temple de Jérusalem à Zeus, y interdit le culte traditionnel et provoque les Hassidim en y sacrifiant des porcs. Jérusalem est pourvu d'un gouverneur militaire. L'application de ces lois provoque une révolte à Modi'in (Modin). Un prêtre, Mattathias Hasmon et ses cinq fils refusent l'ordre de sacrifier un porc, il poignarde le Juif hellénisé qui obéissait, ainsi que le commissaire du roi présent, renverse l'autel païen puis harangue la foule et l'exhorte à les suivre dans les collines de Gophna pour lutter contre Antiochus. Un millier de partisans le suit. C'est le début de la révolte des Macchabées ou Maccabées. Une véritable guérilla commence, ponctuée d'engagements de faible intensité.
La guerre dure 6 années et les révoltés, conduits par les fils de Mattathias : Jean, Simon, Eléazar, Jonathan et surtout Judas Macchabée, surnom qui signifierait "marteau", tiennent en échec les armées qu'envoient contre eux Antiochus IV et ses successeurs. Ils font pièce aux éléphants en occupant les collines et bloquent tous les passages sauf celui où ils "attendent" l'ennemi. Jérusalem est reprise et purifiée. Ils cherchent l'alliance avec la république romaine, la puissance montante, et aussi avec Sparte, et, en - 161, l'accord est signé. La liberté religieuse est accordée mais l'indépendance est refusée, (les fortifications du Temple sont rasées) le combat continue, Antiochus IV meurt dans une guerre en Orient. Une paix de compromis avec Lysias rend le Temple au culte. Antiochus V succède à 9 ans mais ses officiers poursuivent la guerre. Cette dernière dure 25 ans tant la disproportion est grande entre les armées. Démétrios 1er Soter continue le combat face aux Macchabées. Mais l'Empire Séleucide se décompose sous le choc des révoltes nationales, la guerre contre l'Egypte et subit l'influence de Rome. C'est Simon Macchabée, le survivant parmi les 5 fils, qui obtient de Démétrios II Nicator la reconnaissance de l'indépendance en - 141. C'est l'avènement de la dynastie asmonéenne. Revolte

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés

BIOGRAPHIE PORTRAIT POETE BIO TEXTE RADIO MON JARDIN POEZIBAO PRESENTATION ACTUALITE "Etre poete pour que vivent les hommes...