Plan general : famous jews

SOLOMON E. ASCH


CENTER
GESTALT
ETUDE
EXPERIENCE
THEORIE
PSYCHO
VIDEO
CONFORMISME



l'expérience de Solomon Asch (1956)
Cette expérience met en jeu un groupe composé de 7 à 9 « compères » (des complices du chercheur) et d'un sujet « naïf » (le véritable sujet de l'expérience). La tâche proposée au groupe est la suivante : il va s'agir de comparer un segment témoin à trois autres, parmi lesquels un seul a la même longueur que le segment témoin.

Comme on le voit, cette tâche est d'une simplicité enfantine et devrait se solder par une performance avoisinant les 100% pour tous les sujets. Chacun d'entre eux répond à tour de rôle et à haute voix, le sujet « naïf » étant placé en avant-dernière position. On réalise 18 essais ; dans 12 de ces essais, les « compères » donnent une mauvaise réponse de manière unanime. Les résultats montrent que dans cette situation, 33% des sujets « naïfs » donnent une réponse conforme à celle des « compères ».

Comment expliquer le conformisme ? Dans une situation de groupe, l'unanimité plaide en faveur de l'exactitude de l'opinion exprimée. De plus, généralement, les individus craignent la désapprobation sociale. En résumé, le conformisme s'explique par deux types d'influence : une influence informationnelle (le groupe a raison contre l'individu) et une influence normative (il est plus coûteux de subir la désapprobation du groupe que de se conformer).

Facteurs influençant le conformisme : ce sont logiquement tous les facteurs qui vont impliquer l'influence informationnelle et/ou l'influence normative (par exemple, la taille du groupe, la difficulté de la tâche, l'attrait du groupe, la confiance en soi du sujet « naïf », etc.).wiki


Solomon E. Asch (14 septembre 1907 - 20 février 1996) fut un psychologue de la forme renommé et un pionnier en psychologie sociale. Il naquit à Varsovie, en Pologne, et émigra vers les États-Unis d'Amérique en1920. Il reçut son doctorat de l'université de Columbia en 1932.

Contributions
Psychologue social progressiste allemand émigré aux USA, fait partie du courant gestaltiste. Dans une expérimentation pionnière sur la formation des impressions en 1946, il demandait à des sujets de se faire une impression globale à propos d'une personne connue par quelques traits de caractère. Asch défend l'idée que chaque mot n'a de signification que dans le contexte fourni par les autres. Le paradigme de la formation des impressions inauguré par Asch reste très représentatif de ce qu'on appelle aujourd'hui la psychologie sociale cognitive. Au début des années 50, il fait connaître ses célèbres recherches sur le conformisme dans les groupes, dans lesquelles il montre qu'un sujet répondant après plusieurs compères qui se trompent unanimement peut répondre comme ces derniers en dépit d'une évidence objective.wiki

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés