Plan general : famous jews

FRITZ LANG


FILM
VIDEOART
BIO
PORTRAIT
ALLOCINE
SITE
FILMOGRAPHIE
DATES
CINEMA
ECLAIRAGE
DR MABUSE

"Ce que je veux : grâce à l'image vivante, avec ses moyens techniques quasiment illimités, créer un Art, un Art nouveau peut-être, trouver des possibilités artistiques nouvelles et, au bout du compte, donner avec mes films une forme esthétique aux problèmes supérieurs de l'humanité" Fritz Lang, in Filmkünstler, Wir über uns selbst, Berlin, 1928

Fritz Lang naît dans une famille de la grande bourgeoisie Juive viennoise. Son père Anton Lang est un architecte réputé. Des études d'architecture et de peinture, et surtout un long périple autour du monde, constitueront sa formation, jusqu'à la guerre de 1914. Au début des années 20, il commence sa carrière de réalisateur dans le cinéma muet à Berlin. Il travaille alors avec le producteur Erich Pommer et rencontre sa première femme Thea von Harbou, qui participera à l'écriture de tous ses films allemands jusqu'à son départ de Berlin en 1933. Son premier film marquant, Le Métis (1919), malheureusement perdu, met déjà en scène ses thèmes de prédilection : la femme fatale et l'amour destructeur
en 1933, Goebbels propose à Fritz Lang de collaborer avec le régime d'Hitler en réalisant des films de propagande. Juste à ce moment, sa femme rejoint le régime nazi.Lang est le cinéaste le plus populaire de l'Allemagne, et mondialement connu. Selon ses dires, Fritz Lang décline poliment l'offre en précisant que sa mère est juive. Goebbles lui répond: «ce qui est juif, nous en déciderons». Il quitte l'Allemagne quelques heures après cet entretien car il sait très bien qu'un refus aurait des conséquences très graves.

Fritz Lang se réfugie en France. De là, il part pour les États-Unis où il réalise des films pour des plusieurs maisons de productions. Il est naturalisé américain en 1935 On peut compter parmi ses films "américains": Furie (1936), J'ai le droit de vivre (1937), Désirs humains (1954)... Dans ses films on retrouve souvent les thèmes de la persécution, du pouvoir, de la liberté et de la guerre. Il quiite Hollywood en 1956. En 1959, il retourne en Allemagne où il tourne son dernier film: Le diabolique Dr. Mabuse (1960). Il meurt le 2 août 1976 à Beverly Hills. Il a alors 85 ans.

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés