Plan general : famous jews

JOHN McCARTHY


PRIX TURING 1971
PAGE
LISP
HISTOIRE
REVUE
ORDINATEUR
IA


"Il y a beaucoup de tâches que
nous pouvons faire, mais que nous n’arrivons pas à faire faire aux ordinateurs"


Turing a proposé ce qui s'appelle maintenant le Test de Turing pour juger si on peut vraiment affirmer si un ordinateur pense. Si un interviewer humain interroge l'ordinateur à volonté et ne peut pas distinguer l'ordinateur d'un humain sur la base des réponses données, l'ordinateur a alors passé le Test de Turing.
Le champ de l'intelligence artificielle s'est développé à partir de ces racines, avec des scientifiques tels que John McCarthy, Marvin Minsky, Allen Newell, et Herbert Simon en tant que ses premiers leaders. L'importance de l'intelligence artificielle pour la science cognitive s'étend non seulement dans l'idée que des machines pourraient peut-être être conçues et programmées pour penser comme des humains, mais aussi selon l'idée audacieuse qu'en décrivant explicitement les processus de la pensée, ces processus pourraient être rendus disponibles à l'étude empirique. La psychologie cognitive a émergé comme sous-discipline de la psychologie vers la fin des années 60. Elle a opéré selon le concept que la pensée de l'humain peut être modélisée comme programme, dans un langage symbolique, pour être effectuée sur un dispositif informatique programmable fr shvoong



John McCarthy (né le 4 septembre 1927, à Boston, Massachusetts) est le principal pionnier de l'intelligence artificielle avec Marvin Minsky avec la logique symbolique.

Il est également l'inventeur en 1958 du langage Lisp.

À la fin des années 1950, il créé avec Fernando Cobarto la technique du temps partagé, qui permet à plusieurs utilisateurs d'employer simultanément un même ordinateur



Le terme Intelligence Artificielle IA a vu pour la première fois son utilisation en 1955 lorsque John McCarthy (aujourd'hui professeur émérite en informatique à l'Université de Stanford), a utilisé le terme pour se référer à la démarche scientifique qui a permis de rendre "intelligents", les machines et les ordinateurs

L’intelligence dans le corps et le monde

Depuis une dizaine d’années, se développe une nouvelle approche, l’Intelligence Artificielle Située. Elle ouvre la voie à une exploration plus holistique, complète de la cognition, en considérant celle-ci comme ancrée dans le cerveau et le corps et située dans un monde physique et social, lui-même univers signifiant. L’approche nouvelle considère que la modélisation des êtres vivants, pensants, intelligents, ne peut pas faire l’économie de certaines de leurs caractéristiques : ils sont situés dans un environnement avec lequel ils interagissent en temps réel. Les êtres pensants agissent dans un monde qui est leur monde - celui de leurs expériences ; un monde ouvert et imprévisible, propre à chacun parce que construit par chacun ; un monde affectif, chargé émotionnellement.

Entre le cerveau, le corps et l’environnement, on pense enfin à un échange, un retour ou un modèle circulaire des flux multidirectionnels d’informations. Le corps ne doit pas être oublié : il est en lui-même déjà cognitif et pensant. Les savoirs du corps, les savoir-faire, sont les prémisses des processus cognitifs plus complexes. Et c’est pour cela que l’IA Située commence par modéliser les comportements animaux de type adaptatif ; on suggère que c’est là que s’enracine l’intelligence : s’adapter, faire avec les ici et maintenant, se débrouiller dans le monde. La construction de robots s’impose (ceux de Rodney Brooks, par exemple).

L’IA commence aujourd’hui à être médiatique, de nombreux salons sont dédiés à la robotique et les films de science-fiction y puisent leur inspiration. Elle ne peut plus vraiment d’ailleurs être ignorée : « La machine intelligente devient matériellement visible, elle n’est plus virtuelle, dissimulée au sein de l’automate bête qui défile mélancoliquement son programme à la manière d’un orgue de barbarie ! » . L’IA est aujourd’hui, comme toutes les nouvelles techniques, en train de donner forme à notre monde de demain.

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés