Plan general : famous jews

LEO SZILARD




Page














11 février 1898 à Budapest – 30 mai 1964 à La Jolla en Californie
Physicien hungaro-américain. Un des premiers à envisager les applications militaires de l'énergie nucléaire dès 1933, il a participé au projet Manhattan tout en menant une action publique contre l'utilisation de ces armes et promouvant le désarmement.Il fut l'un des initiateurs du Laboratoire européen de biologie moléculaire.

Bio sur cna.ca/
Leo Szilard est né à Budapest au temps de la monarchie austro-hongroise. De 1908 à 1916, il est élève à la Reáliskola de cette ville. Il est admis comme étudiant à l’Université technique de Budapest en 1916 puis enrôlé dans l’armée austro-hongroise en 1917. Comme son compatriote et futur condisciple Edward Teller, il quitte Budapest en raison du numerus clausus imposé aux étudiants juifs et gagne l’Université technique de Berlin en 1919. Il y rencontrera Albert Einstein, Max Planck et Max von Laue. Il obtient son doctorat de physique en 1923 à l’Université Humboldt de Berlin.

Il est engagé comme assistant de von Laue à l’Institut de physique théorique de l’université de Berlin en 1924.
Spécialiste de thermodynamique, il travaille avec Einstein à la mise au point d’un réfrigérateur à absorption (brevet américain 1781541 daté du 11 novembre 1930).

Via Vienne, Leó Szilárd regagne Londres en 1933 pour échapper aux persécutions nazies. Là, il lit un article de Rutherford dans le Times qui le mène à concevoir l’idée de réaction nucléaire en chaîne. L’année suivante, il dépose un brevet sur ce sujet. Il a d’abord essayé de créer une réaction en chaîne avec du béryllium et de l’indium, sans succès.
En 1939, Leó Szilárd, qui craint la possibilité que l’Allemagne nazie fabrique une bombe nucléaire, prend l’initiative de demander à Albert Einstein d’écrire une lettre au président américain Franklin Roosevelt.
C’est en 1942 avec Enrico Fermi dans le cadre du Projet Manhattan visant à doter l’Amérique d’une bombe atomique, qu’il parvient à créer la première réaction en chaîne avec un réacteur utilisant du graphite et de l’uranium. Une des clefs du succès fut d’utiliser du graphite pur pour maîtriser la réaction. En effet, lors de ses expériences précédentes, il utilisait des briques de carbone, contenant en faible quantité du Bore (ce matériau absorbe les neutrons et est donc défavorable vis-à-vis d’une réaction en chaîne), cela modifiant la structure cristallographique du matériau (il devient moins friable). Ayant une formation de chimiste, il eut l’idée d’utiliser du graphite pur, très friable, et noircissant très vite leurs blouses blanches. Des photos en témoignent.

En 1943, il devient citoyen des États-Unis d’Amérique. En 1946, il est à l’origine du Comité d'urgence des scientifiques atomistes avec Albert Einstein.
En 1947, il se détourne de la physique pour s’intéresser à la biologie moléculaire et travaille avec Aaron Novick. Il passe les dernières années de sa vie à l’Institut Salk de San Diego.
Il a été lauréat de l’ Atoms for Peace Award en 1959.

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés

BIOGRAPHIE PORTRAIT POETE BIO TEXTE RADIO MON JARDIN POEZIBAO PRESENTATION ACTUALITE "Etre poete pour que vivent les hommes...
  • HOMMAGE SCOUT INA ORT MARSEILLE Face a toutes les offenses face a toutes les humiliations face a toutes les abominations j'ai su c...
  • 7 PRINCIPES 13 REGLES Rabbi Yichmaël ben Elicha fut l'un des Tannaïm (les Sages de la Michnah). I1 vécut environ cinquante a...
  •