Plan general : famous jews

FRITZ LIPMANN


PRIX NOBEL










 Fritz Albert Lipmann, né le 12 juin 1899 à Königsberg (Allemagne) et mort le 24 juillet 1986 à Poughkeepsie (États-Unis), est un biochimiste germano-américain. Découvreur du coenzyme A, il a reçu le prix Nobel de physiologie ou médecine de 1953 en même temps que Hans Adolf Krebs


Biochimiste américain d'origine allemande, né en 1899 à Koenigsberg, mort en 1986 à New York. Élève d'Otto Meyerhof à l'institut de biologie Kaiser Wilhelm à Berlin puis Heildelberg (1926-1930), Lipmann mène son activité scientifique successivement à la fondation Carlsberg à Copenhague (1932-1939), à l'université Cornell à New York, puis au Massachusetts General Hospital (1939-1941) avant de devenir professeur de chimie biologique à la Harvard Medical School, Boston, puis à l'institut Rockefeller de New York (1957).
 Le nom de Lipmann est associé à la découverte de la coenzyme A, l'élément initiateur du cycle métabolique des acides tricarboxyliques élucidé par le Britannique H. A. Krebs. Malgré une forte opposition de ses confrères scientifiques, Lipmann soutient que l'acide acétique est le composé en C2 (à deux carbones) manquant pour compléter le cycle de Krebs ; il démontre après quelques années que, préalablement à son incorporation, l'acide acétique est en fait activé par liaison à un composé nouveau, la coenzyme A, pour former l'acétylcoenzyme A. Il s'avérera plus tard que la coenzyme A joue un rôle primordial dans le métabolisme cellulaire.
La découverte de la coenzyme A et ses implications biochimiques ont valu à F. A. Lipmann le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1953, partagé avec H. A. Krebs. Lipmann a étudié d'autres mécanismes d'activation des métabolites, notamment par phosphorylation. —
 Samya OTHMAN
https://www.universalis.fr/encyclopedie/fritz-albert-lipmann/

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés