Plan general : famous jews

JOE KUBERT

SITE
AUDIO
BD
BIO
SERIE
INTERVIEW
MAGAZINE
COMICS
WEBZINE
AKADEM 1- 2
YOSSEL
CAMP

sgt Rock


Une légende vivante !
Joe Kubert (né en 1926)
A quatre-vingt ans passés, il est l’une des dernières
légendes vivantes de la bande dessinée américaine. Joe
Kubert a fait rêver des millions de lecteurs grâce à deux
BD devenues cultes : Sergent Rock et Enemy Ace.
Il est également l’auteur d’oeuvres plus personnelles
dont le magnifique Yossel, 19 avril 1943, une autofiction
sur le ghetto de Varsovie.

Un jeune prodige
Joe Kubert naît le 8 septembre 1926 en Pologne.Il émigre rapidement avec ses parents aux Etats-Unis.Ayant grandi à Brooklyn, il travaille dès l’âge de 11 ans pour divers studios dont le Eisner & Iger Studio qui influence ses premières productions. A 16 ans, il encre les dessins de Jack Kirby, Lou Fine et Mort Meskin et dessine Johnny Quick, Dr Fate, Hawkman et The Flash.Sergent Rock et Enemy Ace, deux héros de guerre
Sa participation sur Batman, Superman, Tarzan et Terry and the Pirates, le font accéder à la notoriété.
Kubert réalise avec Robert Kanigher Sergent Rock (1959), comic book d’anthologie. Il met en scène Rock qui devenu en 1944-45 sergent dans l’armée américaine, se bat en France à la tête de la « Easy Company ».
Chaque aventure est,une leçon de courage,évoquant la vie des soldats de l’infanterie américaine pendant la Seconde Guerre mondiale.
Enemy Ace est un pilote d’avion allemand de la première guerre mondiale, personnage créé en 1965 également avec Kanigher.
La Joe Kubert School
En 1976, il fonde la Joe Kubert School of Cartoon and Graphic Art, spécialisée dans la formation aux professions des arts graphiques et de la BD. Ses deux fils
Andy et Adam sont aussi devenus des dessinateurs de BD.
En 1994, il publie son premier roman graphique, Fax from Sarajevo, puis Yossel, 19 avril 1943 (2003).
En 2005, il commence la trilogie Jew Gangster.
akadem

Yossel , 19 avril 1943 raconte l’histoire d’un adolescent, dont
les dessins de super-héros sont si appréciés des nazis qu’il
survit un temps dans le ghetto de Varsovie.
Si Yossel ressemble à son créateur Joe Kubert, cette histoire
documentée n’est que semi-autobiographique. Kubert a
imaginé ce qu’il aurait pu vivre si ses parents n’avaient pas pu
quitter la Pologne pour les Etats-Unis.
Le trait est au crayon, comme si dit Kubert, Yossel n’avait pas
eu le temps de finir son ouvrage…

Joe Kubert n’est pas un survivant des
camps. Pourtant sa famille d'origine Juive
aurait pu être victime de la Shoah.
Elle réussit à s’enfuir
de Pologne aux Etats-Unis.

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés