Plan general : famous jews

  • page 4

    ELIZABETH TAYLOR

  • SITE
    FILMOGRAPHIE
    STAR
    WEB
    FONDATION
    VIDEO
    PORTRAIT
    CLEOPATRE

    "Le mariage, c'est comme le menu des restaurants : il faut attendre la digestion pour savoir si on a fait le bon choix."


    Liz Taylor se convertit au Judaisme par amour pour Mike Todd

    Elizabeth Rosemond Taylor (née le 27 février 1932 à Hampstead) est une actrice américaine, lauréate de l'Oscar de la meilleure actrice à deux reprises

    Au début de la Seconde Guerre mondiale, Elizabeth Taylor quitte l'Angleterre pour aller vivre à Los Angeles avec ses parents. A l'âge de dix ans, elle débute au cinéma dans le film 'There's One Born Every Minute'. Deux ans plus tard, elle apparaît dans 'Fidèle Lassie'. Après deux autres films, elle obtient le premier rôle dans 'National Velvet' aux côtés de Mickey Rooney. Le film est un succès, mais l'enfant-star continue tout de même ses études. Elle obtient son diplôme d'études secondaires et suit les cours de l'Actors Studio. En 1952, elle joue dans 'Le Père de la mariée' avec Spencer Tracy, puis en 1956 dans 'Géant', aux côtés de James Dean. La belle actrice est Maggie dans 'La Chatte sur un toit brûlant' de Richard Brooks, avec Paul Newman. Elle obtient l'oscar de la meilleure actrice pour 'Vénus au vison' en 1960 et six ans plus tard pour 'Qui a peur de Virginia Woolf ?'. Elle accède au rang de vedette internationale en interprétant en 1963 la sublime Cléopâtre dans le film du même nom. Elle y fait la connaissance de l'acteur Richard Burton qu'elle épousera deux fois. Dans les années 1970, en raison de problèmes de santé, elle abandonne un peu sa carrière mais revient sur le devant de la scène en 1994 avec un petit rôle dans 'La Famille Pierrafeu', puis en 2001 dans le téléfilm 'Drôles de retrouvailles'. En 1997, Elizabeth Taylor, qui se fait opérer d'une tumeur au cerveau, reçoit le Screen Actors Life Achievement Award pour l'ensemble de sa carrière.

    anecdotes sur Elizabeth Taylor

    Elizabeth Taylor a défrayé la chronique en épousant sept hommes dont un à deux reprises. Elle a été mariée à Conrad Hilton Jr, l'héritier des célèbres hôtels, pendant un an, à l'acteur Michael Wilding pendant cinq ans, au producteur Michael Todd pendant un an, au chanteur Eddie Fisher pendant cinq ans, deux fois à l'acteur Richard Burton en tout pendant onze ans, au sénateur John Warner pendant six ans, et enfin à l'industriel Lawrence Lee Fortensky pendant cinq ans.

    Dame Elizabeth Taylor
    En 1999, la reine Elisabeth II a nommé Elizabeth Taylor commandeur de l'Ordre de l'empire britannique. evene

    1 commentaire:

    marcel a dit…

    LE RABBIN A RECITE LE KADDISH DEVANT LA TOMBE DE LIZ TAYLOR.

    ELLE S'ÉTAIT CONVERTIE AU JUDAÏSME ET SON SOUTIEN À L'ETAT JUIF A ÉTÉ TOTAL. ELLE A MENÉ UNE ACTIVITÉ PRO-ISRAÉLIENNE.

    Elizabeth Taylor, l’une des dernières grandes légendes d’Hollywood, décédée à 79 ans, a été enterrée jeudi dernier. Les télévisions américaines ont montré un long cortège de limousines noires pénétrant dans le cimetière du Forest Lawn Memorial Park, à Glendale, où reposent des stars légendaires d’Hollywood telles que Humphrey Bogart, Clark Gable, Jean Harlow et Michael Jackson.

    Mais ce sont les seules images que l’on a pu entrevoir de ces obsèques confidentielles. Journalistes et photographes ont été tenus à distance de l’entrée du cimetière. Un porte-parole de la police a expliqué la rapidité de l’organisation des funérailles par le fait que l’actrice s’était convertie au judaïsme.

    Quelque détails sur la cérémonie ont été révélés dans un communiqué de l’agent de l’actrice publié après l’enterrement. Selon lui, l’acteur Colin Farrell – un ami intime – a récité un poème de Gerard Manley Hopkins et d’autres textes ont été lus par ses enfants et ses petits-enfants. Le petit-fils d’Elizabeth Taylor Rhys Tivey a entonné un solo de trompette sur l’air d’ »Amazing Grace » tandis que le rabbin Jerry Cutler présidait un office multi-confessionnel.

    “Avec la mort mercredi dernier de la légende d’Hollywood, Elizabeth Taylor, qui s’était convertie au judaïsme en 1959, Israël a perdu un avocat qui associait un soutien inconditionnel à l’Etat juif, à une véritable activité pro-israélienne. En 1977, l’ambassadeur israélien aux Etats-Unis, Simcha Dinitz, avait révélé que la star du grand écran avait proposé de s’échanger contre les otages juifs et israéliens détenus par des terroristes palestiniens et allemands à l’aéroport d’Entebbe, en Ouganda.”(1)

    Liz Taylor est née le 27 février 1932 à Londres, dans le quartier d’Hampstead, et morte le 23 mars 2011 à Los Angeles. Elle commence sa carrière à l’âge de dix ans et rencontre aussitôt le succès en tournant dans des films tels que Fidèle Lassie, le mélodrame Le Grand National (qui lui vaut son premier triomphe personnel) réalisé par le directeur favori de Greta Garbo, Clarence Brown, Les Quatre Filles du docteur March mis en scène par Mervyn LeRoy (qui révéla Lana Turner), la comédie Le Père de la mariée de Vincente Minnelli et sa suite…

    Une place au soleil et Géant, les deux de George Stevens avec respectivement Montgomery Clift, James Dean et Rock Hudson, lui ouvrent, en 1956, les portes de l’immortalité. Étoile d’Hollywood dans les années 1950 et 1960, elle reçoit deux Oscars pour ses rôles dans La Vénus au vison et Qui a peur de Virginia Woolf ?. Ses autres grands succès incluent La Chatte sur un toit brûlant, Soudain l’été dernier ainsi que Cléopâtre et La Mégère apprivoisée.

    Plus rare sur grand écran à partir des années 1970 en raison de sa santé précaire (et de l’insuccès de ses films dès la fin des années 1960), Elizabeth Taylor se consacre à la lutte contre le SIDA depuis le décès de son ami Rock Hudson en 1985.

    En 1999, l’American Film Institute distingue Elizabeth Taylor comme la septième plus grande actrice de tous les temps dans le classement AFI’s 100 Years… 100 Stars.

    dafina

    Messages les plus consultés