Plan general : famous jews

SHLOMO ANSKI


BIOGRAPHIE
YIDDISHPIEL
DIBBUK
ETUDE
THEATRE
PIECE
EXTRAIT


Shlomo An-Ski, de son vrai Chloïme-Zaïnvl Rapoport, est né à Tchachnik en Biélorussie en 1863. Membre dans sa jeunesse du groupe socialiste révolutionnaire des Narodniki, il passe plusieurs années en exil, notamment en France.
Il retourne en Russie en 1911, et choisit de se consacrer à l’ethnographie. Il organise plusieurs expéditions dans le "Yiddishland" russe, où il collecte tout ce qu’il peut d’un monde destiné à disparaître.
En 1917, il est élu à la Douma avant de devoir fuir l’U.R.S.S. C’est en Pologne qu’il reprend ses travaux d’ethnographe. Il finit sa courte vie en 1920, à Varsovie.
Son œuvre est pour partie ethnologique, pour partie littéraire ; sa pièce Entre deux mondes, connue sous le titre Le Dibbouk, fut créée à Moscou en 1921 par le théâtre hébraïque Habima, dans une mise en scène d’Eugène Vakhtangov.lebruitdesautres




Le drame DIBBOUK de Sholem An-ski, écrivain yiddish né en 1863 a Witebsk, est fondé sur des contes populaires juives, matériel ethnographique recueilli par l'auteur aux villages juifs lors de son voyage dans les régions de Volhynie et de Podolie, dans les années 1911-1914. L'un des drames les plus connus de la littérature yiddish du XXe siecle conte l'histoire du jeune étudiant de la yeshiva, Khanan, qui, apres sa mort, prend possession du corps de sa bien-aimée, Léa. En effet, encore avant sa naissance, Léa était promise en mariage a Khanan en vertu d'un arrangement entre les peres des jeunes gens. Ayant fait fortune, le pere de Léa, Reb Sender, oublie la promesse donnée au pere de Khanan et trouve un parti riche pour sa fille. Amoureux de Léa, Khanan meurt du chagrin, et son âme entre dans le corps de la jeune fille pour confirmer ainsi ses droits sur elle, droits immuables, garantis par Dieu.

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés