Plan general : famous jews

LISE MEITNER

BIO
SITE
DIAPO
FEMME
SCIENCE
PARTICULE
BOMBE
DOSSIER


Lise Meitner






Lise Meitner est née le 7 Novembre 1878 à Vienne en Autriche.
Lise Meitner était la troisième de huit enfants d'une famille juive viennoise. En raison des restrictions autrichiennes à l'éducation des femmes, Lise Meitner est entrée à l'université de Vienne seulement en 1901. Avec son professeur Ludwig Boltzmann, elle se rendit rapidement compte que la physique était sa vocation.. Quelques années plus tard, le neveu de Meitner, Otto Robert Frisch, a écrit que "Boltzmann lui a donné la vision de la physique comme une bataille pour la vérité finale, une vision qu'elle n'a jamais perdue."

Doctorate à disposition, elle est allée à Berlin en 1907 étudier essentiellement avec Planck . Elle a commencé à travailler avec un chimiste, Otto Hahn, elle faisant la physique et lui la chimie des substances radioactives. La collaboration a duré 30 ans, Ensemble et indépendamment ils ont obtenu des résultats importants dans le nouveau domaine de la physique nucléaire, concurrençant Irène curie, Frédéric Joliot, et autres groupes étrangers.

En 1934, Enrico Fermi a produit les isotopes radioactifs par le bombardement de neutron, aboutissant à une difficulté avec de l'uranium. Il y avait plusieurs produits; y avait-il les éléments transuraniens ? Meitner a engagé Hahn et également Fritz Strassmann dans une nouvelle collaboration pour sonder les possibilités. L'énigme ne s'est résolue qu' en 1938

Après l'Anschluss (annexation allemande de l'Autriche en mars 1938), Lise Meitner a dû émigrer. Durant l'été 1938, elle est allée chez l'institut de Manne Siegbahn à Stockholm. Elle correspondi avec Hahn pendant que lui et Strassmann essayaient d'identifier leurs "transuraniens."

13 Novembre 1938, Hahn et Meitner se sont réunis secrètement à Copenhague, d' aprés la suggestion de Meitner , Hahn et Strassmann ont effectués des essais sur un produit contenant de l' uranium , ils ont pensé que c' étaient du radium. Quand ils ont constaté que c'était en fait du baryum, ils ont édité leurs résultats dans Naturwissenschaften (6 janvier 1939). Simultanément, Meitner et Frisch ont expliqué (et ont appelé) la fission nucléaire, en utilisant le modèle "de la goutte liquide du noyau" de Bohr . La preuve de la fission a exigé de la perspicacité physique à Meitner et à Frisch autant que les résultats chimiques de Hahn et de Strassmann.

Mais la séparation se produisit entre les anciens collaborateurs et Lise et le comité Nobel n'a pas compris la place importante de Lise dans le travail. Le Nobel "erreur," n'a jamais été reconnu, et a été en partie rectifié en 1966, quand Hahn, Meitner, et Strassmann se sont fait attribuér le prix des ETATS-UNIS .Mort de Lise Meitner le 27 octobre 1968 à Cambridge en Angleterre.etab ac caen


1939 : janvier
La fission nucléaire induite est découverte par des physiciens allemands
Les travaux de Otto Hahn, Fritz Strassmann ainsi que ceux de Lise Meitner et Otto Frisch mettent à jour la fission de l’uranium sous l’effet d’un bombardement de neutrons. Le noyau atomique de l’uranium est désintégré en deux noyaux de plus faible taille. Cette réaction permet de produire une énergie très importante. Au cours de la même année, Frédéric Joliot-Curie mettra en évidence la réaction en chaîne. A l’approche de la guerre, la maîtrise de l’énergie atomique s’avérera cruciale, ce qui incitera Einstein à envoyer sa célèbre lettre à Roosevelt. linternaute


En 1945, l'académie suédoise royale des sciences attribue le prix Nobel de chimie à Otto Hahn pour la découverte de la fission nucléaire, ignorant la physicienne Lise Meitner qui collabora avec lui dans cette découverte et donna la première explication théorique du processus de fission. Tandis que Meitner était reconnue après la deuxième guerre mondiale comme la « mère de la bombe atomique, » elle n'y joua aucun rôle, et sa véritable contribution scientifique est devenue, en tous cas, plus obscur cours des années suivantes.ulb


Le meitnerium, 109e élément du tableau périodique, a été nommé en l'honneur de Lise Meitner, une physicienne autrichienne qui fut la première personne à proposer la notion de fission nucléaire spontanée.

C'est en 1982 que des scientifiques allemands ont synthétisé ce métal hautement radioactif. Seulement quelques atomes ont été produits depuis. Le meitnerium n'existe pas à l'état naturel et il n'est pas utilisé dans l'industrie, étant radioactif et instable nrc

Même injustement mise à l’ombre du panthéon des grands savants du siècle passé, Lise Meitner peut être considérée à l’instar de Marie Curie, comme une icône féministe pour ses efforts et sa réussite professionnelle dans un contexte socio-historique aussi rude, conservateur et misogyne que le monde scientifique du XXe siècle. Sans parler de l’antisémitisme vénéneux qui paralysa ses recherches en Allemagne en la forçant à l’exil. Elle fut la première femme à être admise à l’Université de Vienne, à étudier les sciences, à recevoir un poste de professeur et un laboratoire. Elle fut la première enfin à pouvoir expliquer le phénomène de fission nucléaire qui allait révolutionner bien des domaines, quel qu’en soit son potentiel destructeur.
Pourtant,inutile de feuilleter le dictionnaire des personnes illustres,Lise Meitner n’y figure pas.pslux

Plus maintenant ,l'erreur est reparee! elle est dans le jewisheritage !

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés