Plan general : famous jews

AARON BEN MOISE BEN ASHER


BIO
SIGNE
HISTOIRE














BEN ASHER
On a pu établir que cette seule famille a produit cinq générations de massorètes, à compter d’Asher l’Ancien au VIIIème siècle de notre ère. Les autres sont Néhémie Ben Asher, Asher Ben Néhémie, Moïse Ben Asher et enfin, au Xème siècle, Aaron ben Moïse Ben Asher. Ces hommes étaient à la tête d’une entreprise visant à arrêter un système d’indices graphiques qui rendrait au plus près ce qu’ils pensaient être la bonne prononciation du texte biblique hébreu. Pour mettre au point ces indices, il leur fallait définir les bases du système grammatical de l’hébreu, travail qui, jusqu’alors, n’avait jamais été entrepris. Aussi pourrait-on ranger les massorètes parmi les premiers grammairiens de l’hébreu.

Aaron, dernier héritier de la dynastie massorétique Ben Asher, innova en regroupant le résultat des travaux et en les publiant dans le "Dikdouké hateamim", le premier livre fixant les règles grammaticales de l’hébreu. Cet ouvrage devint la référence des grammairiens hébreux pendant des siècles. Mais cette œuvre n’est que le corollaire d’un travail plus important réalisé par les massorètes.massorete


Le 2 décembre 1947, lors des émeutes anti juives qui font suite à la décision de l’ONU de créer un état Juif, un document d’une valeur inestimable est jeté au sol et éparpillé à Alep, en Syrie. Il s’agit du fameux codex d’Alep. L’un des descendants les plus directs de la Bible, après les manuscrits de la Mer Morte, rédigé en 929 apr. J.-C. par le scribe Shlomo ben Buya’a. Dimanche 2 décembre 2007, les chercheurs de l’institut Ben Zvi à Jérusalem, ont lancé un appel solennel aux juifs du monde entier, originaires d’Alep, afin qu'ils les aident à reconstituer le précieux document. codex

On pourra lire un texte intéressant sur le Codex d'Alep sur  an1000.org

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés