Plan general : famous jews

ZERUYA SHALEV



ROMAN
CRITIQUE
VIE AMOUREUSE
RENCONTRE
YHERA
ATTENTAT



"Il n'est ni mon père ni ma mère, alors pourquoi m'ouvre-t-il la porte de leur appartement?"

Née dans un kibboutz en Galilée, Zeruya Shalev fait des études bibliques. Elle vit à Jérusalem avec son troisième mari, l'écrivain Eyal Maged, leur fils et leurs enfants respectifs d'unions antérieures. Zeruya Shalev est éditrice aux éditions Keshet. Son premier roman, 'Dancing, Standing Still', publié sans succès en 1993, est suivi de 'Vie amoureuse' (1997, traduit en 2000). Le livre, qui déclenche un vrai scandale en Israël, se retrouve en tête des classements, et obtient le Golden Book Prize de l'Union des éditeurs et le Ashman Prize. Il est traduit dans une quinzaine de langues. 'Mari et femme' (2000-2002) remporte le même succès international. En France, le livre est sélectionné pour le prix Femina Etranger 2002 et est inclus dans la 'Liste des 200 meilleurs livres de la décennie' de la Fnac. 'Mari et femme' raconte, par le monologue intérieur de la narratrice, le naufrage d'un couple, posant la question de la tyrannie de l'amour et du bien-fondé du sacrifice. En 2005, 'Late Family', roman sur la désintégration et la reconstitution d'une famille, semble en grande partie basé sur les expériences personnelles de l'auteur. L'oeuvre de Zeruya Shalev nous parle du monde intérieur émotionnel et toute référence politique y est absente.
Outre des romans, Zeruya Shalev a également publié un recueil de poésie 'An Easy Target for Snipers' (1989) ainsi qu'un livre pour enfants, 'Mama's Best Boy' (2001).

Le 29 janvier 2004, rentrant à pied chez elle, Zeruya Shalev est blessée dans un attentat suicide qui fait onze morts. Les blessures et le choc l'empêcheront pendant quelque temps de travailler à son roman 'Late Family', sorti avec un an de retard.evene

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés