Plan general : famous jews

LEE FRIEDLANDER


BIOGRAPHIE
GALLERIE
PHOTO
MOMA
GALLERY
PORTRAIT
VOIR
PHOTO
VIDEO
ART

Naissance en 1934 (Aberdeen - Washington - U.S.A.)

Il devient, très jeune, photographe freelance pour des magazines, mais son ambition photographique est tout autre. C'est grâce à la bourse Guggenheim qu'il pourra entamer sa carrière de photographe artistique. Et toute sa vie il vivra de bourses et de ventes de tirages, ce qui lui permet de réaliser ses travaux personnels, sans aucun but mercantile. Sa première exposition est montée à la George Eastman House, à Rodchester en 1963. Il photographie les rues, la ville moderne en mélangeant toutes sortes d'éléments, des panneaux, des poteaux, des vitrines, et la présence dans un cadre de ces éléments donne une certaine confusion (voulue) à ces images. Il réalise également une série sur la végétation des villes et sur les "Public Relations", photographies au flash des gens de la haute société américaine. Son dernier livre consacre un travail sur les déserts, "The Desert Seen".
L'importance de Lee Friedlander dans l'histoire de la photographie américaine est incontestable. Il incarne à la fois la modernité, tout ce qu'il y a de meilleur dans la photo des Etats-Unis de l'époque, mais aussi la grande tradition documentaire. C'est également un grand puriste de la photographie : il n'utilise que des éléments spécifiques à la photo - cadrage, netteté, flash... et n'empreinte rien à d'autres média.
Toute sa vie il travaille avec un Leica et un 35mm. Ce n'est que dans ses travaux les plus récents qu'il utilise le format carré.
Rétrospective Lee Friedlander, du 19 septembre au 31 décembre 2006 au Jeu de Paume à Paris.

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés