Plan general : famous jews

RABBI MESSAOUD ELFASSY


BIO
SAGES DE TUNISIE
LES ROIS
HISTOIRE

TUNIS : TOMBE DE RABBI ELFASSY

RABBI RAPHAEL MESSAOUD ELFASSY PAR RUBEN CORCOS

M. Elfassi fut Grand Rabbin de Tunisie :
Originaire de la ville de Fez ; on raconte qu'il voulait comme Rabbi Chimon LAVI (auteur du pizmon BAR YOHAÏ) et Rabbi Aron PEREZ se rendre à JERUSALEM et en route ils décidèrent de créer des centres d'étude : Rabbi Messaoud ELFASSI à Tunis ; Rabbi Aron PEREZ à Djerba et Rabbi Chimon LAVI à Tripoli en Libye.
Rabbi M. Elfassi voyageait dans une caravane qui traversait le désert et le vendredi après midi il refusa de poursuive le voyage pour ne pas transgresser le Chabbat.

(ses compagnons de voyage poursuivirent le voyage et lui et son servant se retrouvèrent en plein désert. Il traça un grand cercle autour d'eux pour fixer un domaine et s'installèrent pour le chabbat ; la nuit un lion s'approcha, mais ne put dépasser la ligne tracée. Ala sortie du chabbat, ils montèrent sur le lion et arrivèrent à Tunis avant la caravane.
Avec ses deux fils CHLOMO et HAÏM ils compilèrent un livre épais et important sur des questions de Halakha qui leur parvenaient de tout le Magreb. Leur livre MICHKHADERABOUTA sont les initiales de MESSAOUD ­ CHLOMO ­ HAÏM . Rabbi Messaoud Elfassi était aussi un. . .maître du Nistar (c'est à dire la partie cachée, ésotérique de la Thora).

R. M. ELFASSI fut Grand Rabbin de Tunisie ; il fut réveillé un soir par un rêve et en plein milieu de la nuit il dit à son fils Chlomo &laqno; cette nuit dans mon rêve j'ai vu l'âme du ARIZAL (Rabbi ITSHAK LOURIA) , grand maître de la kabale, guilgoul de Rabbi CHIMON BAR YOHAÏ ? qui s'apprête à descendre sur cette terre en la personne d'un bébé sur le point de naître. (Pour ceux d'entre vous qui se pose encore la question qu'est-ce qu'un kabaliste vous avez là un élément de réponse). Allons accueillir cette âme sainte. Ils se hâtèrent et R. M. Elfassi alla bénir l'accouchée et lui promit son aide pour l'enfant. L'enfant fut nommé YOCHOUAil devint plus tard un maître Rabbi YOCHOUA BESSIS.

Un jour arriva à Tunis un émissaire du kollel de JERUSALEM pour recueillir des dons ; il fut l'hôte du caîd (chef de la communauté juive ) qui lui demanda de lui rédigé une amulette. Dès qu'il la termina, le caîd prit l'amulette et la montra à R. M. Elfassi pour vérifier si elle était conforme. Rabbi Messaoud fit venir le jeune Yochoua et lui demanda son avis. Le jeune Yochoua l'examina et dit qu'il y avait des erreurs dans l'emplacement et la position des anges. Voici la correction à y apporter. L'émissaire comprit ses erreurs et s'étonna qu'un jeune étudiant puisse avoir une connaissance supérieure à la sienne en matière de kabala.

Il y avait du temps où il vivait à Fez une jeune fille, fille de Talmid Hakham que les parents voulaient marier. Ils lui trouvèrent un hatane, fixèrent le jour du mariage mais le hatane mourut le jour du mariage. Il en fut de même pour le deuxième et le troisième mari. La fille retourna chez ses parents très affligée. Rabbi Messaoud dit à un de ses élèves c'est toi qui va l'épouser. Le jeune étudiant fut pris de panique, mais le rabbin lui dit : Tu n'a rien à craindre, car c'est ton zivoug (c'est à dire ta moitié) épouse la lui dit le rabbin et tu vivras jusqu'à 120 ans. La famille voulut l'en dissuader, mais ils finirent par fixer la date de la khoupa. Rabbi Messaoud bénit lui-même le couple. Les 7 jours se passèrent et tout allait très bien. Le marié ouvrit une boutique et s'enrichit. Il fit un voyage pour aller acheter de la marchandise et il prit le bateau. La mer fut très agitée et l'embarcation fut très maltraitée, tous les voyageurs pensaient que la vague fatale approchait, l'élève se rappela la bénédiction du maître Elfassi , il adressa alors sa prière à D' : Maître du monde, ton bien aimé Rabbi Messaoud Elfassy m'a promis de vivre jusqu'à 120 ans, sauve moi de la mort ". La mer se calma instantanément, il retourna chez lui et vécu jusqu'à. . .. .120 ans.

Son fils Chlomo fut AV BETH-DINE à Tunis. Ses qualités étaient : kedoucha ­ hessed ­ simplicité ; il subit des souffrances physiques, connut la pauvreté sans se plaindre et il perdit ses enfants. R. OUZIEL ELHAIK qui était son élève comparait ses souffrances à ceux du MACHIAH.
Dans les synagogues de rite tunisien ; à l'office de kipour , lors de la prière de la hazkara "souvenirs des saints "pour qu'ils interviennent en notre faveur, Rabbi MESSAOUD ELFASSI ? Rabbi CHLOMO et Rabbi HAÏM sont parmi les premiers.

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés