Plan general : famous jews

RON ARAD


BIOGRAPHIE
PORTRAIT

SHALIT








Ron Arad, fils de Batya et de Dov Arad qui est maintenant décédé, est né le 5 mai 1958 en Israël. Ron et sa femme Tami ont une maison à Hod Hasharon. Leur fille Youval, qui a maintenant 11 ans, était un bébé au moment de l'enlèvement de son père. Ron, dont le nom signifie "joie" en hébreu, est l'aîné de deux frères.

Durant sa jeunesse Ron été un grand sportif, fan de Football, Basket-ball et Base-ball.

Après le lycée, Ron fut enrôle dans l'armée israélienne et se présenta au concours pour intégrer le cours de pilote de chasse de l'armée de l'air. Il fut nomme officier d'un jet F-4 Phantom. Ron quitta l'armée de l'air avec un grade de Capitaine.

Il commença des études d'ingénieur chimiste à l'université du Technion à Haifa et avait termine sa première année avec mention très bien quand il fut appelle à son service de réserve.

Le 16 Octobre 1986, alors qu'il volait au-dessus de Sidon au Sud-Liban, son avion jet F-4 Phantom s'écrasa au sol à cause de problèmes mécaniques. Le pilote et l'officier - Ron Arad - s'en tirèrent et atterrirent sains et saufs. Après que les deux aient atterri, la région fut encerclée par des membres d'organisations palestiniennes et Chiites. Le pilote de l'avion fut sauvé par un hélicoptère Cobra Israélien lors d'une opération audacieuse. Ron, par contre, fut fait prisonnier par l'organisation Chiite Amal.

Ron Arad fut transféré par Amal à Beyrouth où le chef de l'organisation, Nabi Berri, déclara détenir Ron et plus tard, proposa même un échange contre des détenus libanais Chiites. A peu près un an après son enlèvement, une lettre et une photo de Ron furent envoyés à sa famille par ses ravisseurs.

L'homme responsable du bien-être et de la sécurité de Ron Arad pendant sa période de détention par Amal est Moustafa Dirani, chef des services secrets de l'organisation, un religieux Chiite fondamentaliste lie à l'Iran. Début 1988, Dirani quitta Amal pour cause de différends idéologiques, emmenant l'officier israélien avec lui.

En 1988, Ron Arad fut détenu par un groupe appelé "La Résistance des Croyants" formé par Dirani, qui préconisait une idéologie proche de celle du régime iranien et du Hezbollah, organisation libanaise Chiite fondamentaliste.

Pendant l'année 1989, Dirani transmit Ron Arad aux Iraniens au Liban. Depuis, Ron Arad est détenu par les Iraniens, soit au Liban, soit en Iran.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Vingt-deux ans après la disparition du pilote israélien, deux photos de Ron Arad ainsi que trois lettres et des extraits de son journal intime ont été remis à son épouse Tami, dimanche 13 juillet 2008.


Une nouvelle photo de Ron Arad, remise à sa famille dimanche 13 juillet.

Ces nouveaux documents étaient contenus dans le rapport de 80 pages rendu par le Hezbollah et détaillant les recherches de la milice chiite effectuées sur le sort du pilote. Ron Arad a été capturé vivant en 1986 au Liban.

Selon l'avocat de la famille, Eliad Shraga, toutes les lettres étaient adressées à Tami et évoquaient notamment l'amour qu'il éprouvait pour sa femme et leur fille Youval. Bien que les documents écrits soient restés uniquement aux mains de sa famille, deux photos du pilote disparu ont été publiées dimanche.

Ce rapport, qui ne résout toujours pas l'énigme concernant le destin de Ron Arad, constitue la première étape de l'échange de prisonniers conclu avec le Hezbollah. Selon Tami Arad, le Hebollah détient encore de nombreuses informations sur son mari et exige que l'organisation islamiste transmette le tout aux autorités israéliennes. Certains amis d'Arad demandent même que les documents supplémentaires soient remis avant de procéder aux prochaines étapes de l'accord.

Ce n'est pas la première fois que des éléments nouveaux font surface. En octobre 2007, Tami Arad avait reçu une lettre de son époux qui avait été remise à Israël dans le cadre d'un autre accord avec le Hezbollah. Cet accord consistait par ailleurs à récupérer le corps de Gavriel Daweet, un habitant de Beersheva qui s'était noyé près de Nahariya en 2005 et dont le corps avait été repêché au Liban.

The jerusalem post

Messages les plus consultés