Plan general : famous jews

RICHARD WILLSTATTER


PRIX NOBEL 1915
PORTRAIT
HISTOIRE


'Pour ses Recherches sur les pigemnts végétaux et notamment la chlorophylle.'


Allemagne, 13 août 1872 ; 3 août 1942

Richard Martin Willstätter est né le 13 août 1872 à Karlsruhe, dans le pays de Bade en Allemagne. Il y commencera ses études pour ensuite les poursuivre à Nuremberg. Il fait de la chimie tout en s'intéressant à la biologie et à la physiologie. Il terminera ses études à Munich, en 1894, alors qu’il obtient son diplôme, puis travaille aux côtés du Professeur Baeyer. C'est alors qu'il étudie la chlorophylle ainsi que ses cousins, c'est-à-dire la carotène (pigment jaune ou orange) et l’anthocyane (pigment rouge, bleu ou violet). Il élabore la synthèse de plusieurs corps ainsi que leurs structures.

Il travaille également sur des alcaloïdes qui sont des composés organiques azotés et basiques tirés d'un végétal. En 1901, il parvient à faire la synthèse de la tropine, de la tropinone et celle de la cocaïne. Il fait ses débuts en tant que professeur associé à Munich en 1902, et trois ans plus tard, il devient professeur titulaire à Zurich. Il commence alors ses recherches sur la chlorophylle. La Première Guerre mondiale met fin à ses travaux qui auront débuté en 1911 en Allemagne à l'Institut Kaiser-Wilhelm de Berlin-Dahlem. Il contribue alors à l’effort de guerre en inventant un masque à gaz qui fonctionne grâce à trois types d'absorbants. En 1915, il reçoit le prix Nobel de chimie pour son travail sur la chlorophylle et sur les anthocyanes. Il retourne ensuite à Munich et quitte son poste de professeur en 1924, en réaction aux agissements antisémites de l'université. Il conduit alors des recherches dans l'industrie et il crée des médicaments. Il quitte l'Allemagne en 1939 et s'installe en Suisse, à cause du régime nazi, bien qu'il ait été conseiller des organisations professionnelles de l'industrie allemande. Il décède le 3 août 1942 à l'âge de 70 ans.

Découverte

Pour beaucoup de scientifiques du 21e siècle, les expériences de Richard Willstätter sont une source d'inspiration. Emile Burgi, un chercheur originaire de la Suisse, a testé avec succès la chlorophylle de façon médicale et Bernard Jensen a écrit un livre, «The Healing Power of Chlorophyll», qui traite des bienfaits de la chlorophylle.

C'est bien beau tout ça, mais qu'est-ce donc que la chlorophylle? Lorsque Willstätter a conduit ses recherches en faisant intervenir la décomposition partielle de la substance par des acides et des bases, il a pu affirmer que la chlorophylle est une liaison de magnésium et de noyaux pyrroliques. Le noyau pyrrolique est à l'intérieur de la porphyrine, qui est un dérivé tétrapyrrolique cyclique: le noyau porphyrinique est formé de quatre noyaux de pyrroles (deux des quatre atomes d'azote sont porteurs d'un hydrogène, de même que les carbones aux sommets). La pyrrole est donc un cycle de carbone et d'azote.

C’est bien connu, toute l'énergie provient du Soleil et seules les plantes possèdent le don de transformer directement cette énergie que nous, et tout le règne animal, utilisons pour survivre. La molécule de chlorophylle ressemble énormément à l'hémoglobine, le pigment utilisé par le système respiratoire qui joue un rôle essentiel dans le transport de l'oxygène. Notre sang est composé d'atomes: du carbone, de l'hydrogène, de l'oxygène et de l’azote entourent un atome de fer. La chlorophylle est sensiblement identique, mis à part un élément, soit l'atome de fer qui est remplacé par un atome de magnésium.

Lorsque nous parlons de la chlorophylle, il ne faut pas oublier la photosynthèse. La photosynthèse, soit le processus par lequel la plupart des végétaux et certaines bactéries transforment l’énergie lumineuse en énergie chimique (molécules carbonées). La photosynthèse est aussi l'un processus biochimique les plus importants sur la Terre, car il produit une importante biomasse (masse de matière vivante, animale ou végétale, de la surface du globe terrestre).

«Le principe de base de la photosynthèse est de se servir de l’énergie lumineuse pour fabriquer des glucides (Cm(H2O)n) exemple : glucose (C6H12O6), à partir d’eau et de dioxyde de carbone, avec production d’oxygène (O2). Cette réaction peut s’inscrire sous l’équation simplifiée suivante:

H2O + CO2 --> O2 + CH2O.»

Le déroulement de la photosynthèse s’effectue en deux étapes:
- une série de réactions «lumineuses» (présence de la lumière);
- une série de réactions «obscures» (loin de toutes sources lumineuses).

Équation globale des réactions obscures et des lumineuses :

6CO2 + 12H2O --> C6H12O6+ 6O2 + 6H2O

Impact

Dans notre société, un aspect humain très important a été modifié par les recherches sur la chlorophylle. La médecine y a vu un bel outil pour éliminer les symptômes des malaises et guérir plusieurs maladies. Selon l’une de nos références, la chlorophylle médicale est très utile pour améliorer l’état des anémiques, la condition du coeur, pour réduire l'hypertension, bref, pour la santé globale des gens.

La chlorophylle liquide a été employée pour remplacer les transfusions sanguines; il s'agissait tout simplement de boire une pinte de chlorophylle liquide. Elle a contribué à la guérison de plusieurs maladies dont l'hépatite, l'anémie, l'asthme, les hémorroïdes, les ulcères, les hausses et les baisses du taux de sucre dans le sang et les maux de gorge. En fait, la chlorophylle aide à corriger tout déséquilibre corporel: son ingestion permet au corps d'utiliser davantage d'oxygène et elle renforce les cellules tout en empêchant les croissances bactériennes.


Pour conclure, la chlorophylle, qui a été découverte par Richard Willstätter, est un bienfait pour notre société et la médecine a su valoriser ce simple pigment vert des plantes, créé grâce à la photosynthèse. Ce cher Richard nous a sûrement grandement renseignés sur cette substance… À nous maintenant d’en user abondamment pour maintenir une meilleure santé! mendeleiev

Il a inventé la chromatographie sur papier indépendamment de Mikhail Tsvet.

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés