Plan general : famous jews

HASDAI IBN SHAPRUT

Materia médica
BIO
PORTRAIT
ANDALOUSIE
KHAZAR
HISTOIRE
MEDECIN
HERITAGE
SITE
Abu al-Fadl Hasdai



Hasdaï ben Shatprut est un médecin, philosophe et poète juif séfarade, ami du calife omeyyade de Cordoue Abd al-Rahman III, il est nommé après 929 par le calife responsable des douanes et du commerce extérieur. Il se révèle un administrateur compétent, ainsi le calife le consulte à propos des affaires de l’État. Il persuade Abd al-Rahman III de combattre les pirates de la Méditerranée aux côtés des Byzantins et aurait écrit une lettre au roi des Khazars, converti au judaïsme.

Diplomate, il obtient un accord de paix avec le roi Ordoño III des Asturies et le duc de Castille (955). Il soigne le roi de León Sanche Ier le Gras pour son obésité et celui-ci renouvelle la paix avec le calife.

Médecin, il redécouvre les composantes d’une ancienne panacée, le theriaca, dont la formule secrète avait été perdue.

À la fois philosophe et poète, il traduit en arabe De materia medica, un manuscrit du médecin grec Dioscoride (d’Arnazarbe), envoyé par l’empereur byzantin Constantin VII Porphyrogénète. Hasdaï favorise d’autres intellectuels juifs, poètes et exégètes, dont les manuscrits nous sont ainsi parvenus (Jacob Al-Turtusi, Juda ben Sheshet, Dunash ben Labrat, Menahem ben Saruq, Moïse ben Hanoch, etc.). Ils communiquent avec le centre rabbinique de Babylone où se met au point la version définitive du Talmud sous l’égide de Saadia Gaon.

Hasdaï ibn Shaprut meurt en 970 à l’âge de 65 ans.wiki


Dans le geniza du Caire, on a récemment découvert un document comprenant une lettre écrite en hébreu au nom de la communauté de Kiev et datée du début du Xe siècle. Cette découverte accroît l'authenticité de deux autres textes dont les originaux ont disparu, mais qui émanent de la couche sociale la plus élevée de la société khazar. L'un des textes est écrit au nom du roi des khazars, Joseph (Réponse du roi Joseph). C'est une réponse à une demande d'information faite par un ministre juif du calife omeyyade de Cordoue, Hasdai ibn Shaprut, en fonction au milieu du Xe siècle. Le deuxième texte, de la même époque, a été écrit par quelqu'un qui se présente comme un serviteur du roi Joseph et offre un aperçu de la conversion des khazars au judaïsme. Ces deux lettres attestent d'interventions tentées dans leurs steppes par les prédécesseurs de Constantin VII (Xe s.) qui, dans son De administrando imperio, fait allusion à ses interventions dans la région de la Mer Noire, ce qui vérifie la continuité de la diplomacie byzantine à l'égard du nord.cat inist

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés