Plan general : famous jews

GUSTAV HERTZ



PRIX NOBEL








Gustav Ludwig Hertz, né le 22 juillet 1887 à Hambourg (Empire allemand) et mort le 30 octobre 1975 à Berlin-Est, est un physicien allemand. Neveu de Heinrich Rudolf Hertz, il fut colauréat avec James Franck du Prix Nobel de physique de 1925 « pour leur découverte des lois régissant la collision d'un électron sur un atome


En tant qu'officier de la Première Guerre mondiale, Hertz fut temporairement épargné par la politique raciale des nazis et l'adoption d'une Loi allemande sur la restauration de la fonction publique du 7 avril 1933, mais finalement les lois antisémites se firent de plus en plus restrictives, le contraignant à démissionner de l'université en 1934 en tant que « juif au second degré » (son père avait des origines juives, mais était de confession luthérienne, et sa mère n'était pas juive). Il trouva un emploi de chercheur chez Siemens, en tant que directeur du Laboratoire de Recherches no II. Là, il poursuivit ses recherches en physique atomique et sur les ultrasons, mais interrompit ses études sur la séparation des isotopes. Il devait conserver ce poste jusqu'à son départ pour l’Union soviétique en 1945

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés