Plan general : famous jews

ERICH FROMM



SITE
PORTRAIT
DATE
NEVROSE
PSY
ETUDE
INSTITUT
EXTRAIT

«On ne peut être fidèle envers les autres que si on l’est d’abord envers soi-même.»

«Le danger dans le passé était que les hommes deviennent des esclaves. Le danger dans le futur est qu’ils deviennent des robots.»


Erich Fromm, né en 1900, mort en 1980, a publié ses premiers écrits en 1932. Son œuvre considérable élabore, au cours d'une cinquantaine d'années d'écriture, d'enseignement, et de pratique thérapeutique, une pensée riche et complexe, écrite pourtant en des termes aisément accessibles, qui doit beaucoup à deux de ses principales références : Sigmund Freud et Karl Marx.

En France, comme ce fut le cas dans de nombreux pays, à commencer par les États-Unis d'Amérique, l'œuvre de Fromm bénéficia d'une large diffusion dans les années 70-80 (tous ses ouvrages publiés ont été traduits et édités en français) et d'un réel succès de librairie pour plusieurs d'entre eux ( ainsi la Passion de détruire et surtout l'Art d'aimer).

Juif allemand, né dans une famille orthodoxe, et destiné à l'origine au rabinat, il avait pris ses distances avec la religion sans toutefois renoncer à la spiritualité du judaïsme. Homme des lumières, il gardait la capacité d’une pensée paradoxale ; défenseur de plus de raison, il explorait le monde de la religiosité et de la mystique, qu’elle fut orientale ou occidentale. C’est ainsi qu’il s’est sa vie durant penché sur l’expérience mystique, celle des Saint Jean de la Croix, de Maître Eckhart, de Hallaj et surtout des Bouddhistes Zen. Sa rencontre avec Suzuki et l’ouvrage qu’ils ont fait ensemble, avec de Martino, établit des ponts entre expérience mystique et psychanalyse.Jean Vaysse

«Si nous voulons apprendre comment aimer, nous devons procéder de la même manière que pour apprendre n'importe quel autre art, à savoir la musique, la peinture, la charpenterie, ou l'art de la médecine ou de la mécanique.»

«Le paradoxe de l'amour réside en ce que deux êtres deviennent un et cependant restent deux.»

Pour lui, l'homme n'est pas que le produit de ses instincts mais également celui de sa relation au monde, de la culture et de l'Histoire. Considérant que la névrose résulte d'un conflit entre les pouvoirs innés de l'homme et les forces, issues de son environnement, qui font obstacle à son développement, il intègre les facteurs socio-économiques au déterminisme des névroses. De façon générale l'individu comme la société sont appelés à devoir gérer le conflit entre deux aspirations contradictoires vers la liberté et vers la sécurité.


«Aimer quelqu'un ne relève pas seulement de la puissance du sentiment mais d'une décision, d'un jugement, d'une promesse.»

«La psychologie comme science a ses limites, et de même que la conséquence logique de la théologie est le mysticisme, ainsi la conséquence ultime de la psychologie est l'amour.»

«On aime ce pour quoi l'on peine et l'on peine pour ce qu'on aime.»

«La tâche à laquelle nous devons nous atteler, ce n’est pas de parvenir à la sécurité, c’est d’arriver à tolérer l’insécurité.»

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés