Plan general : famous jews

THEODOR LESSING



AKADEM


Theodor Lessing


Theodor Lessing doit l'essentiel de sa renommée posthume à l'ouvrage qu'il consacra au phénomène qu'il désignait sous le terme de haine de soi juive

"Le peuple d'Israël est le premier, le seul peut-être de tous, qui ait cherché en soi-même la coupable origine de ses malheurs dans le monde. Au plus profond de chaque âme juive se cache ce même penchant à concevoir toute infortune comme un châtiment."[ Le Juif et la haine de soi ]

(8 Fevrier 1872, Hanovre - 31 Aout 1933, Marienbad)

"la Haine de soi juive".
Concept forgé par Theodor Lessing dans un livre paru en 1930, Der jüdlische Selbsthass Il y explique que le Juif moderne, celui qui cherche avant tout à s’assimiler, à s’intégrer dans sa société d’accueil, se sent souvent doublement coupable : coupable d’avoir trahi son être juif, et coupable ne pas avoir pu l’effacer aux yeux des autres. C’est dans le sionisme que le peuple juif trouva la solution à ce paradoxe dans l'affirmation d’un destin commun à travers une identité nationale et également métaphysique.

De ce fait, se redessinait la vision d’un peuple juif élu, avant-garde de l’humanité, et porteur d’une conscience universelle : persuadé de la mission qui incombait à son peuple, Lessing s’est lancé, à travers sa quête d’une identité juive positive, dans une véritable quête de soi, "une introspection rigoureuse et parfois autodestructrice",amalgame réalisé chez Lessing entre la reconquête identitaire de son peuple et sa propre sublimation intime.

Mais, comme l’avait souligné Lessing lui-même, le concept de "haine de soi" a une portée universelle parutions


"Les événements de l'histoire humaine, cette chaîne ininterrompue de changements fortuits du pouvoir et d'actions arbitraires, cet océan de sang, de fiel et de sueur serait insupportable si l'homme ne pouvait leur attribuer un sens. Il ne suffit pas pour lui d'assigner à chaque effet une cause, il lui faut donner un sens à chaque événement ; ainsi lorsqu'il dit "à qui la faute?", il a déjà émis un jugement moral. Même si les destins des peuples étaient fortuits et même si tout avait pu être autrement, l'homme n'en continuerait pas moins de chercher à interpréter l'événement au plan de la signification logique et de la valeur morale. Ce besoin de conférer un sens, même à ce qui n'en a guère (c'est-à-dire une souffrance inexpliquée) intervient de deux manières : soit en faisant retomber la faute sur l'autre, soit en se déclarant soi-même coupable..." Pour Theodor Lessing, la psychologie des juifs n'est qu'un exemple particulièrement éclairant de la psychologie d'une minorité, quelle qu'elle soit, qui souffre en vivant sous le regard soupçonneux et constamment vigilant de sa conscience critique, détruisant ainsi toute spontanéité au profit d'une société dont elle est exclue et qu'elle perçoit comme supérieure. Theodor Lessing fut assassiné par les nazis à Marienbad, le 30 août 1933.chapitre


Lire la Biographie de Lessing :Theodor Lessing et le Sionisme

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés