Plan general : famous jews

SHNEUR ZALMAN DE LIADI


ETUDE
BIO
LIVRE

Rabbi Shneur Zalman de Liadi (1745-1812), fondateur du mouvement Loubavitch.




HaBaD, acronyme hébraïque
• Le mouvement est désigné par le terme Habad, l’acronyme hébraïque pour Hochma (Sagesse)- Bina (Compréhension) et Da'at (Savoir). On l’appelle aussi Loubavitch du nom de la ville en Biélorussie lui ayant servi de quartier général pendant près d'un siècle. «Loubavitch» signifie en russe «la ville de l’amour fraternel».
• Les Hassidim HaBaD suivent la halakha (la loi juive) enseignée par leurs propres Rebbeim (de Rabbi, maître), dont la lignée commence par le fondateur du hassidisme, Rabbi Baal Shem Tov. Il y a eu sept Rabbis de Loubavitch dont Rabbi Shneur Zalman de Liadi, fondateur de la branche habad. Il précise la direction de son mouvement à travers son principal ouvrage le Tanya, qui est essentiellement mystique et dans la lignée du Zohar, ainsi que son travail sur la Loi juive, le Shulchan Aruch HaRav.
Le mouvement en France
• Menahem Mendel Schneerson, le dernier Rabbi de Loubavitch en date entreprend la tâche qu'on lui a léguée : démarrer un mouvement de "Retour au Judaïsme" connu sous le nom de Hazara bitchouva. Il envoie donc des émissaires (shluhim Habad) dans le monde entier pour faire mieux connaître aux juifs de toutes sensibilités leur héritage culturel et spirituel ainsi que le judaïsme de HaBaD. Schneerson considère qu'il est capital de transmettre le message de l'arrivée imminente du Mashiah, le Messie.
•Le rabbin Schneerson rejette aussi bien le mode de vie traditionnel isolationniste que la voie de l'assimilation choisie par la majorité des juifs des États-Unis. Les pratiques de HaBaD lui attirent vite dans la communauté juive des critiques de tous bords. Ainsi, les célébrations publiques lors de Hanouka, les tentatives pour inciter les juifs non pratiquants à porter les tefilines (phylactères) et à adopter ouvertement des pratiques religieuses choquent.
• Les Loubavitchs ont commencé à faire sentir leur influence en France dans les années 60. Ils ont édifié un vaste réseau éducatif et socio-culturel en Île-de-France, à Lyon et à Marseille. Ils ont aussi pratiqué le prosélytisme religieux parmi les juifs assimilés de France. Il est à noter que la communauté habad de France est majoritairement d'origine séfarade et non ashkénaze.
Un Rabbi encore présent
• En 1994, la disparition de Rabbi Schneerson provoque un choc chez les membres du mouvement,beaucoup voyaient en lui le Mashiah. Schneerson était sans descendance et n'a pas nommé de successeur ; les hassidim HaBaD le considèrent donc encore comme leur dirigeant.
La branche intellectuelle du hassidisme
Le mouvement HaBaD
Le mouvement HaBaD ou Loubavitch est une des branches du hassidisme fondé par Rabbi Shneur Zalman de Liadi.
Aujourd’hui, le mouvement continue d’oeuvrer pour un retour au judaïsme et l’avènement du Messie (Mashiah).

Rabbi Menahem Mendel Schneerson
(1902–1994) est le septième héritier de
la dynastie du Hassidisme HaBaD.
akadem


L’Essence des Etudes
Une nuit, Reb Dov Ber (le « Mitler Rebbe » de Chabad), resta éveillé pour étudier la Torah dans la maison de ses parents à Liadi. Soudain, quelqu’un frappa à sa porte et son père, Rabbi Shneur Zalman, le premier Rebbe de Chabad, entra. Reb Dov Ber se leva en guise de respect.

« Mon fils, qu’ étais-tu en train d’étudier à l’instant ? »

« J’étudiais les écritures kabbalistiques d’Arizal, père », répondit Reb Dov.

« Les trouves-tu profondes ? » demanda Reb Shneur Zalman.

« Père, elles contiennent les secrets de l’Univers ».

« Et est-ce qu’elles t’inspirent ? »

« Lorsque je les étudie, je me sens comme devant l’Assemblée Divine ».

Son père fit une pause. « Mon fils, il y a quelques minutes, au sous sol juste en dessous de toi, un bébé est tombé de son berceau et pleurait. J’étais en haut, en train d’étudier aussi. Mais en entendant les pleurs, je suis descendu apporter mon aide car j’étais convaincu que tu dormais. Il importe peu combien la Torah est profonde et édifiante, il ne faut jamais s’y absorber au point qu’elle n’entende pas les cris d’un autre être humain ».
doc aea aide et action


Rabbins du mouvement Loubavitch
Shneur Zalman de Liadi (1745-1812)
Dovber Schneersohn (1773-1827)
Menachem Mendel Schneersohn (1789-1866)
Shmuel Schneersohn (1834-1882)
Sholom Dovber Schneersohn (1860-1920)
Joseph Isaac Schneersohn (1880-1950)
Menachem Mendel Schneerson (1902-1994)

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés